Justice

Escroquerie alléguée: Le businessman Roddy Ramsamy après une nuit en clinique retrouve la liberté conditionnelle

Mercredi 24 Juillet 2019

Le représentant mauricien, Chief Executive Officer (CEO) de Karthi Holdings Limited (KHL), Roddy Ramsamy, celui que Barlen Vyapoory présente comme un businessman de confiance, s'était rendu dans les locaux d'un groupe de presse lundi 22 juillet pour démentir un article le concernant et réfute toute les allégations à son encontre. 

Mais mal lui en a pris de se rendre chez ce groupe de presse car il a été tout simplement cueilli par la police à sa sortie des locaux de La Sentinelle. A la suite de son arrestation, il aurait eu des ennuis de santé et a passé la nuit dans une clinique privée. 

Après sa comparution en cour correctionnelle de Port-Louis ce mercredi 24 juillet, Rody Ramsamy a obtenu la liberté conditionnelle. Il a dû s’acquitter d’une caution de Rs 10 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 20 000. Il réfute toutes les allégations le concernant.  

L'homme, rappelons-le, était "recherché" par la police pour émission d’un chèque en bois de Rs 150 000 depuis octobre...2018 !  
   
Pour rappel, le Sud-Africain Karthigasen Moothsamy avec qui le président par intérim,  Barlen Vyapoory semble entretenir des liens étroits, aurait fait la promotion d'une holding fictive, vidéo à l'appui au Château de Réduit !  

Après le démission de Ameenah Gurib-Fakim, l'ex présidente de la République suite au scandale "Platinum Card" et l'homme d'affaires Alvaro Sobrinho, voici une nouvelle affaire tout aussi embarrassante.  

Rédigé par E. Moris le Mercredi 24 Juillet 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.