Menu



Justice

Escroquerie : Prakash Boolell écope de trois mois de prison


Rédigé par E. Moris le Mardi 4 Février 2020



L'avocat radié du barreau a écopé d'une sentence de trois mois de prison.

Prakash Boolell avait été trouvé coupable d'escroquerie à l'encontre d'un retraité. Le délit a été commis le 3 mai 2012 à Quatre-Bornes.

Prakash Boolell a donné avis d'appel.

Pour rappel, selon l’acte d’accusation, Prakash Boolell aurait fait croire à un de ses clients, en lui remettant une fausse ébauche portant l’entête de la Cour suprême, qu’une banque aurait décidé de lui verser des dommages de Rs 12,7 millions à la suite d’un procès en réclamation qu’il avait logé contre cette institution bancaire. 

Le client lui aurait alors remis Rs 130 000 en croyant que cette somme servirait à régler les frais de justice du procès en réclamation.

Mardi 4 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.