Menu


Faits Divers

Escapade nocturne en quarantaine : un homme d'affaires placé en cellule policière


Rédigé par E. Moris le Mercredi 24 Juin 2020



Un Mauricien qui venait d’être rapatrié de Madagascar, mis en quarantaine à l'hôtel Ambre, Belle-Mare, n'avait rien trouvé de mieux que de s'offrir une escapade pour dîner en famille, dans un autre hôtel de la région.

Le pot-aux-roses a été découvert grâce à la vigilance du gardien de l'hôte l, en visionnant les images des caméras de surveillance.

Le fugueur et père de famille n'a pas hésité à franchir le mur de l'enceinte de l’établissement, pour rejoindre son épouse et des deux enfants, âgés de 14 et 16 ans.

Il a été transféré ce mercredi matin 24 juin dans une cellule policière qui fait office de quarantaine au Vacoas Detention Centre, qui est effectif depuis le début du confinement et qui a déjà accueilli plusieurs passagers suspects et agressifs.

Une plainte formelle a été enregistrée par le ministère de la Santé, contre le passager rentré de Madagascar, samedi dernier. Il est négatif au Covid-19, mais a commis une infraction au protocole sanitaire. Il devra répondre à une infraction à la Quarantine Act et risque une amende maximale de Rs 500 000 ainsi qu’une peine de prison de 5 ans au maximum.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.