Menu


Faits Divers

Escapade nocturne en quarantaine : l'homme d'affaires Roupesh Hematlal en libéré conditionnelle


Rédigé par E. Moris le Lundi 29 Juin 2020



Roupesh Hematlal, qui venait d’être rapatrié de Madagascar, et mis en quarantaine à l'hôtel Ambre, Belle-Mare, n'avait rien trouvé de mieux que de s'offrir une escapade pour revoir sa famille le 22 juin dernier.

Le pot-aux-roses a été découvert grâce à la vigilance du gardien de l'hôtel, en visionnant les images des caméras de surveillance.Le fugueur et père de famille a franchi le mur de l'enceinte de l’établissement, pour rejoindre son épouse et des deux enfants, âgés de 14 et 16 ans.

Il avait été transféré le 24 juin dans une cellule policière qui fait office de quarantaine au Vacoas Detention Centre, où il devait terminer son isolement en attendant qu’il soit traduit devant la Cour. 

Il a obtenu la libération conditionnelle après sa comparution devant la justice hier, lundi 29 juin contre une caution de Rs 75 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 300 000. Il a retenu les services de Me Roubina Jadoo-Jaunbocus. 

Pour rappel, une plainte a été enregistrée par le ministère de la Santé, contre le passager rentré de Madagascar à bord du vol MK 289, samedi dernier. Trois personnes sur ce vol ont d’ailleurs été testées positives à la Covid-19.

Notons qu'il est négatif au Covid-19, mais a commis une infraction au protocole sanitaire. Il devra répondre à une infraction à la Quarantine Act 2020 et risque une amende maximale de Rs 500 000 ainsi qu’une peine de prison de 5 ans au maximum.




 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.