Santé

Epidémie de dengue : 7ème cas enregistrés

Lundi 11 Mars 2019

Samedi 9 mars, un septième cas de dengue a été enregistré par le ministère de la Santé.


Des six autres patients enregistrés, deux patients sont toujours hospitalisés bien leur état sont stables et encourageants, les autres ont pu regagner leur domicile.

Selon le ministère de la Santé, des mesures ont été prises pour des dépistages dans plusieurs régions.  
Des campagnes de fumigation et de sensibilisation sont en cours, selon le directeur des services de Santé du ministère. 

Pour rappel, la dengue n’est pas contagieuse. C’est une maladie transmise par les piqûres de moustiques femelles infectés par le virus uniquement. Par la suite, des symptômes de fièvre, de courbatures se manifestent chez les personnes infectées.
 
Au niveau du ministère de la Santé, toutes les dispositions sont prises pour garder la situation sous contrôle. Des officiers sont sur le terrain pour procéder à un exercice de fumigation et diminuer la population des moustiques. Ils se chargent d’inspecter les zones à risques et font du porte-à-porte pour examiner chaque cas.  

Epidémie de dengue : 7ème cas enregistrés
La Dengue c’est quoi ?

Tout comme le chikungunya, la dengue aussi appelée « grippe tropicale » est une maladie virale (arbovirose) transmise par les moustiques du genre Aedes, comme le moustique Tigre (Aedes albopictus). Il existe différentes formes cliniques de l’infection par le virus de la dengue, le plus souvent bénignes, mais certaines formes de cette maladie peuvent être graves, il est donc important d’être prudent et de s’en protéger.

Epidémie de dengue : 7ème cas enregistrés
Symptômes de la dengue

Le virus de la dengue se manifeste par une fièvre d’apparition brutale accompagnée d’un ou plusieurs autres symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs articulaires et/ou musculaires, sensation de fatigue, nausées, vomissements…

Rédigé par E. Moris le Lundi 11 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.