Menu



Société

Environnement: couler le Wakashio était la pire option


Rédigé par E. Moris le Jeudi 22 Octobre 2020



Protégez nos océans ! Les manifestations se poursuivent à Londres pour mettre en évidence les désastres causés par le déversement de pétrole du Wakashio sur les peuples et les écosystèmes à l'île Maurice.

Une protestation contre l'inaction criminelle de l'Organisation maritime internationale (OMI) dans la protection des océans et du climat, a eu lieu la semaine dernière, à trois endroits, notamment en face de l'ambassade du Japon et l'ambassade du Panama, organisées par des activistes écologiques Extinction Rebellion UK.

L'enlèvement de la poupe du Wakashio

L’objectif était d’extirper la partie arrière du vraquier Wakashio avant le 1er novembre, qui marque officiellement le début de la saison cyclonique à Maurice. Mais tout laisse croire que ce délai ne pourra être respecté. Le contrat n’a même pas encore été alloué malgré un appel d’offres effectué par la société Brand Marine Consultants, dont les services ont été retenus par P&I Club, qui est l’assureur du vraquier. Trois compagnies sont en lice : Resolve Marine, Smit and Nippon Salvage et China Rescue and Salvage.

La mission de la firme qui décrochera le contrat sera d’emmener la poupe dans l’un des cimetières de la ferraille, c’est-à-dire en Inde, au Bangladesh ou même en Turquie. 

Alors qu’on tarde concernant la poupe, rappelons que pour la proue tout est allé vite. Très vite même ! Cela, alors que la Court of Investigation n’avait même pas encore été institué. Le 24 août dernier, l’immersion de la proue du Wakashio, mesurant près de 200 m de long, a été délibérément coulé, au mépris des avertissements de Greenpeace et d’autres organisations, à une quinzaine de kilomètres du récif corallien et à une profondeur de près de 3 000 mètres. 

"Couler ce navire fait prendre des risques à la biodiversité".

Happy Khambule, de Greenpeace Africa, cité par les médias, a cependant estimé que couler le Wakashio était la pire option. Très décriée par les défenseurs de l'environnement, cette solution n'avait pas non plus la faveur des autorités françaises. Avec la crainte réelle de voir une pollution résiduelle continuer à se produire pendant plusieurs années en cas d'immersion précipitée. 

Enter Jacqueline Sauzier, secrétaire générale de la Chambre d'Agriculture et présidente de la Mauritius Marine Conservative Society.

Un autre son de cloche qui interpelle. Considérée comme proche du pouvoir, ses déclarations dans les médias ont fait grincer les dents. Entre mensonges ou demi-vérités et propagande gouvernementale qui méritent d’être dénoncés, comment s'y retrouver ! 

Selon ses dires, il n’y a pas de preuve scientifique que la zone précise où la proue du Wakashio a été coulée en haute mer est une pouponnière pour les baleines. Certes, les baleines viennent à proximité de nos côtes dans leur grande migration. Mais rien ne dit qu’à cet endroit spécifique, ils se reproduisent et mettent bas. Toujours selon Jacqueline Sauzier, la zone que choisissent les baleines à bosse pour la saison des mamours est si grand, immense même, qu’elle ne sera pas affecté par un objet de 200 mètres de long et de quelques mètres de large. 

Baleines et dauphins échoués sur les côtes mauriciennes

Aucune information n’a été communiquée pour confirmer ou réfuter l’existence de liens entre ces morts, la marée noire et la submersion de l’avant du navire Wakashio, concernant la découverte de dizaines de dauphins d'Electre, dont certains agonisaient quand ils ont été trouvés sur les plages du sud-est de l'île.  Greenpeace déplore le manque de transparence des autorités mauriciennes. 

 


 

Jeudi 22 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.