Menu


Société

Entre Beekharry et l’opposition, rien ne va plus


Rédigé par E. Moris le Mercredi 29 Juillet 2020



Nous parlons évidemment du comité parlementaire de l’Icac.

Les membres de cette instance, qui appartiennent à l’opposition, s’intéressent de près à la rénovation du bureau de Navin Beekharry. Et tel des chiens affamés ayant trouvé un os à ronger, ils ne sont pas prêts de lâcher prise.

D’autant que le directeur général de l’Icac avait été invité de venir avec les documents relatifs à ce sujet. Mais il ne l’a pas fait jusqu’ici. Et il semble que les Assirvaden et compagnie s’impatientent. Surtout que les explications de Navin Beekharry non seulement ne convainquent pas !

Le directeur général de l’Icac soutient qu’un audit interne et un audit externe ont tous deux trouvé qu’il n’y avait aucun problème avec la rénovation de son bureau. Tout dernièrement, une lettre a été envoyée à la présidente du comité parlementaire de l’Icac, Naveena Ramyead, par les membres de l’opposition.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.