Menu



Politique

Entente de l’opposition : Shakeel Mohamed crève l’abcès


Rédigé par E. Moris le Jeudi 25 Février 2021



Il y va franco ! « Je note que un changement d’attitude chez les uns et les autres après la démission de Nando Bodha », a déclaré Shakeel Mohamed. Il a été le premier, au sein du PTr, à crever l’abcès. Alors que Navin Ramgoolam botte en touche et qu’Arvin Boolell, fidèle à son habitude, a pris l’aiguille et le fil pour tenter de recoudre le linceul du regroupement de l’opposition, Shakeel Mohamed met les points sur les i. 

Évoquant la conférence de presse conjointe MMM-PMSD-Reform Party, il affirme que Paul Bérenger, à un certain moment, semblait emballer de retrouver son ami Navin Ramgoolam au sein de l’opposition. Il soutient aussi que Paul Bérenger avait eu des objections quant à l’intégration de Roshi Bhadain au sein du regroupement. D’où, dit-il, le changement d’attitude aujourd’hui.

Mais plus grave, selon le whip de l’opposition, c’est la position adoptée par Xavier-Luc Duval. « Là, je suis étonné », a déclaré Shakeel Mohamed. 

La vie est pleine de surprises tout de même. Shakeel Mohamed, celui-là même qui réclamait le départ de Navin Ramgoolam comme leader du PTr, qui n’a pas hésité à défier le leader des rouges, redevient l’allié de l’ancien Premier ministre. Par la force des choses !

Jeudi 25 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.