Menu

Faits Divers

Enquête de l’Anti-Money Laundering Team : Angelo Thomas voulait simplement économiser du fric


Rédigé par E. Moris le Mardi 16 Août 2022



Il s’appelle Angelo Thomas et il n’a pas peur de dire des conneries. Il a bien raison d’ailleurs car c’est sa seule option pour se sortir d’affaire. Suite à une arrestation, Angelo Thomas faisait l’objet d’une enquête de l’Anti-Money Laundering Team du Central Criminal Investigation Department. Cela, en attendant un dénouement dans les nombreux procès, pour trafic de drogue, auxquels il répond devant la justice.

Angelo Thomas, comme on peut s’en douter, était en liberté conditionnelle. Sauf que le 1er août, sa compagne et lui ont été arrêtés alors qu’ils tentaient, selon la police, de quitter le pays par la mer. C’est à Mont Choisy qu’ils ont été interceptés. Le couple était à bord d’une fourgonnette avec plusieurs bagages. L’une des pièces à conviction est la somme de 9 950 euros, soit plus de Rs 450 000, que le couple avait dans un de ses bagages.

Dans un premier temps, Angelo Thomas et la femme ont invoqué leur droit au silence. Mais par la suite, l’homme a déclaré qu’il a choisi de convertir son argent en devises étrangères car la roupie poursuit sa dépréciation. Apparemment, les euros représentent les paiements de ses clients, des étrangers, pour des séances d’entrainement personnels de kickboxing. Car Angelo Thomas, soudeur de profession, est aussi un as du kickboxing.

Mardi 16 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.