Menu

Environnement

Enn nuvo Lizur : Un projet aquaponique et 100% local pour des familles affectées par la marée noire du Wakashio


Rédigé par E. Moris le Jeudi 20 Octobre 2022

Le projet Aquaponic, offre aux participants un autre flux de revenus, un nouveau départ, un nouvel espoir. Il ouvre une nouvelle voie pour les familles sur les nombreux problèmes rencontrés durant ces dernières années.



Sévèrement affecté par le double choc de la marée noire de Wakashio et le Covid-19 depuis 2020, les personnes qui résident dans la région du sud-est de Maurice ont perdu leur moyens de subsistance et ont été privé de sécurité alimentaire, avec une interdiction de pêcher à la clé dans cette zone.

 

Grâce à l'agriculture durable, soit la culture aquaponique, ces familles prospèrent via un projet centré sur la philosophie taoïste : « Donnez à un homme un poisson, et il aura à manger pour une journée apprenez à un homme à pêcher, et il aura à manger toute sa vie ».

 

A la suite d'une consultation menée auprès de certaines familles démunies, leurs besoins ont été pris en charge, leur offrant un choix de système (sur le toit ou en arrière-cour) et une formation afin de la mise en place de la ferme. A travers différentes étapes, de la production à la vente auprès des hôtels et restaurants de la région, les bénéficiaires de ce projet ont eu droit à un encadrement de professionnels.
 

Enn nuvo Lizur : Un projet aquaponique et 100% local pour des familles affectées par la marée noire du Wakashio
Qu'est-ce que c'est l'aquaponie ? L'eau de l'aquarium passe à travers des filtres, des lits de culture de plantes vers un retour au poisson ( Dans les filtres, les déchets des poissons sont retirés de l'eau, à l'aide d'un filtre mécanique qui élimine les déchets solides et puis à travers un biofiltre qui traite les matières dissoutes déchets."

 

Cleeven François qui travaille comme pêcheur et maçon a montré un grand intérêt dans ce projet. Affecté financièrement depuis la marée noire, tout comme Louis Danick Matombe qui travaille comme planteur, mais comptait sur la mer pour subvenir à ses besoins. L'accès à la mer étant restreint, il se trouvait dans une position difficile pour nourrir sa famille. Marie Jeanne Apollon, pêcheuse, a elle aussi adhéré au projet, en installant sur sa terrasse un système aquaponique. Farelle Lagaillarde qui avait perdu son emploi de skipper, avec la baisse des arrivées de touristes et le ralentissement des activités économiques, a eu la possibilité de recommencer à zéro pour nourrir sa famille.
 

Marie Sandy Monrose et Marie Claire Robinson, deux sœurs de la Résidence La Chaux, à Mahébourg, otn été affectées car leur principale source de revenus est dérivé de la mer. Elles n'ont pas hésité
à sauter sur l'occasion de participer et promouvoir la culture aquaponique sur leur rooftop.

Jeudi 20 Octobre 2022


1.Posté par Caro le 23/10/2022 19:21
L'aquaponique est rentable lorsqu'elle est réalisée à une échelle spécifique. Le coût d'investissement est relativement élevé, ce qui constitue le principal inconvénient de l'aquaponique. En termes de coût d'exploitation, la consommation d'électricité est plus importante que celle de l'aquaponique traditionnelle.
ENCORE DES REVES QUI NE VERRONT JAMAIS NI LE JOUR , NI L ARGENT

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.