Menu


Santé

En vacances en métropole, Catherine Gaud, conseillère du Pm, ira-t-elle en quarantaine ?


Rédigé par E. Moris le Samedi 11 Juillet 2020



C'est la question que tout le monde se pose. Le Dr Catherine Gaud, qui est actuellement en vacances en France et qui reviendra à Maurice pour agir comme conseillère auprès du ministère de la Santé, respectera-t-elle la quarantaine dans un des différents centres de l'île ?

Catherine Gaud va-t-elle expérimenter les centres de jeunesse transformés en centre de quarantaine ou attendre l'ouverture des frontières sans passer par la case quarantaine ? L'exemple vient d'en haut, nous attendons une réaction de la personne concernée.

Le grand écart de Catherine Gaud.

Le comité chargé de suivre la situation du Covid-19 à Maurice n'existe presque plus. Les communiqués sur l'évolution à Maurice sont mis sous quarantaine depuis que l'île s'est déclarée "Covid free", avec deux cas actifs.

Le 20 mars dernier, Catherine Gaud, est apparue presque timidement face aux Mauriciens.

L'ancienne élue à la Région Réunion, dans le groupe politique de "l'Alliance", cette proche parmi les proches de Paul Vergès et mariée à Jean-Pierre Gaud, radiologue d’origine mauricienne, est une ancienne chef du service Immunologie à l’hôpital de Bellepierre et présidente d’une association de lutte et de prévention contre le Sida.

Elle fait ce qu'elle sait très bien faire, passée les plats de Lakwisin avec dextérité depuis le début de la crise sanitaire à Maurice. En guise de remerciement , madame est à la fois conseillère du Premier ministre et a un poste de Senior Adviser au ministère de la Santé pour quelque temps...A quel prix ? Combien coûte aux contribuables cette "experte" ? 

A noter que Catherine Gaud prendra en charge le nouvel hôpital de maladies Immunologiques/Cancer/VIH à Maurice et que son confrère le Dr Joomaye, conseiller au bureau du Pmo, accessoirement médecin, va ouvrir après la clinique Ste-Hélène à Curepipe, un centre hospitalier privé à Coromandel, consacré au traitement contre le cancer. Un projet qui lui vaut déjà une enquête à l'Icac !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.