Menu

International

En Somalie, le président Mohamed Abdullahi Mohamed suspend son premier ministre qu’il accuse de corruption


Rédigé par E. Moris le Dimanche 2 Janvier 2022



Le président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, a annoncé, lundi 27 décembre, qu’il suspendait le premier ministre, Mohamed Hussein Roblle.

« Le président a décidé de suspendre le premier ministre, Mohamed Hussein Roble, et de mettre fin à ses pouvoirs à partir du moment où il est lié à la corruption », a fait savoir le bureau du président dans un communiqué, accusant le premier ministre d’interférer dans une enquête sur une affaire d’appropriation de terres.

Les tensions entre le président Mohamed Abdullahi Mohamed et son premier ministre sont récurrentes. Le premier ministre avait déjà accusé le président de saboter le processus électoral, après la décision du chef de l’Etat de lui retirer la charge d’organiser les élections, longuement attendues et à l’origine d’une grave crise institutionnelle.

Le président a appelé à la tenue d’une conférence consultative, réunissant le gouvernement fédéral, les Etats somaliens et les autorités de la capitale Mogadiscio, pour désigner « un responsable compétent » qui mène à bien le processus électoral, qui inclut l’élection des représentants des chambres haute et basse du Parlement ainsi que celle du président.

 

Dimanche 2 Janvier 2022


1.Posté par Seewoosagur le 02/01/2022 20:18
Il est encore plus fort que Jugnauth lui!
Eliminer un témoin de sa propre corruption.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.