Menu



Société

Emploi fictif: Simla Kistnen a donné six éclaircissements à l’Icac


Rédigé par E. Moris le Mercredi 13 Janvier 2021



C’est l’annonce faite par Me Rama Valayden en début d’après-midi à la sortie de la veuve Kistnen des locaux de l’Icac. Elle avait été appelée à fournir des éclaircissements dans le cadre de sa plainte consignée le 29 décembre pour emploi fictif contre Yogida Sawmynaden.

Me Rama Valayden a indiqué que six éclaircissements ont été fournis aux enquêteurs de l’Icac. Il a expliqué que Simla Kistnen a remis des relevés bancaires. Elle a aussi autorisé les limiers à examiner, quand ils le souhaitent, son téléphone portable afin de s’assurer qu’il n’y a jamais eu de conversation entre elle et le ministre du Commerce.

Valayden : « L’Icac a bougé plus vite que nous ne le pensions »

Déclaration de Rama Valayden ce mercredi. Il a exprimé sa satisfaction du progrès de l’Icac dans son enquête. « Nous notons que l’Icac a bougé très vite. Plus vite que nous le pensions. Beaucoup a été fait en termes de recherche de documents. Les enquêteurs sont en possession de documents émanant du National Pensions Fund, de la Mauritius Revenue Authority et du bureau du Speaker », a déclaré l’avocat, qui a précisé que tous ces documents confirment ce que Simla Kistnen a dit jusqu’ici. 

Rama Valayden a demandé aux officiers de la police et de l’Icac de faire « leur job » sans peur ni reproche, selon leur conscience et dans le strict respect de la loi. Ce qui lui fait dire qu’il ne voit pas pourquoi, dans quelques jours, on n’assistera pas à une arrestation du ministre du Commerce ou du moins à son interrogatoire under warning.

Mercredi 13 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.