Menu



Justice

Emploi fictif : Sawmynaden affirme avoir remis Rs 15 000 en «cash» à Kistnen chaque mois


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Février 2021



C'est la ligne de défense de l'ancien ministre Yogida Sawmynaden interrogé hier aux Casernes centrales dans le cadre des allégations d'emploi fictif de la veuve Shakuntala Kistnen comme Constituency Clerk.

« Je remettais Rs 15 000, en liquide, chaque mois, directement à Soopramanien Kistnen »

Selon Me Raouf Gulbul, l’ex-ministre a été interrogé sous deux charges, soit une allégation d’escroquerie (Swindling) et d'abus de pouvoir (Abuse of authority), dans le cadre de l’emploi fictif allégué de Constituency Clerk.

Rappelons que l’élu de la circonscription n°8 (Moka/Quartier-Militaire) aurait déclaré à la Mauritius Revenue Authority (MRA) une allocation mensuelle de Rs 14 790 destinée à Simla Kistnen, mais celle-ci affirme qu’elle n’a jamais reçu cet argent, ni jamais travaillé pour lui. Selon la version de Sawmynaden, il a affirmé que le couple Kistnen ne voulait pas que l’argent soit crédité sur leur compte bancaire, car ils étaient trop endettés et avait un emprunt. Et de préciser que Simla Kistnen était au courant de cette transaction.

A noter cependant qu’au tribunal de Moka, dans l’enquête judiciaire sur le décès de Soopramanien Kistnen, le Constituency Clerk de Pravind Jugnauth, Sanjay Karria, avait affirmé que Yogida Sawmynaden n’avait plus de secrétaire parlementaire depuis 2018.

L’interrogatoire de l’ex-ministre se poursuivra, ce mardi matin 23 février.



 

Mardi 23 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.