Menu



Société

Elu "chatwa" de l'année 2020, Oliver Thomas parle de "forces obscures"


Rédigé par E. Moris le Dimanche 27 Décembre 2020



Comme chaque fin d'année, c'est le lot des consécrations, rétrospectives en tout genre et surtout l'élection des personnalités préférées de l'année par le public.

A Maurice, un concours de "Chatwa" de l'année a été lancé sur les réseaux sociaux, sur une page humoristique comptant près de 45.000 abonnés. Starter Pack Moris connait depuis sa création un joli succès populaire alliant humour et sarcasme. Selon leur définition de "Chatwa" : "bann ki contan souss policien pou gagne enn lavatanz" ou aussi connu comme "roder boutt, sousser mayo" avec un exemple : " Tonn guett ca Chatwa Oliver Thomas la kinn linn poster lor Facebook?".

Sooroojdev Phokeer, Yogida Sawmynaden élus haut la main avec comme grand gagnant Oliver Thomas en haut du podium

Après 16 jours de compétition intense, 16 matchs entre plusieurs adversaires de taille et des milliers d'électeurs, trois Chatwas étaient sur le podium pour recevoir des prix insolites, d'une brosse à dent usée, à un bout de pain rassis ou encore une carte Rs 50 de Mauritius Telecom datant de 2008. 

SI le concours se voulait bon enfant, c'est la réaction puérile et totalement lunaire du nouveau "Chatwa" de l'année qui interpelle. Oliver Thomas aurait très mal pris les choses. Dans une diatribe verbale qui n'a ni queue ni tête et encore moins de virgules, très menaçant, le jeune aspirant politique parle de "forces occultes" qui auraient un programme caché comme les "fascistes".  

Il est vrai que l'on ne peut rire de tout avec tout le monde et encore moins si on est la cible

Heureusement ou malheureusement pour les jeunes comme Oliver Thomas, il ne leur reste que des médias de propagande pour flatter leur orgueil et les protéger des critiques constructives. A noter que la nouvelle de son intégration au sein du parti Soleil a suscité auprès des internautes et jeunes militants, ricanements et propos selon eux justifiés. En effet, Oliver Thomas n'avait pas hésité dans un passé assez récent, de publier des vidéos sur les "dinosaures politiques" dont le parti Soleil ! Le monsieur "krwar" voulant incarner une nouvelle mouvance a finalement céder aux sirènes de la tentation.

Oliver, Tania, Subashnee, Zouberr...les "Sus-péi"

Rappelons que les nouvelles recrues du régime au pouvoir reçoivent des seaux d'injures au quotidien : "Arriviste", "opportuniste", "vender", "suceurs"....ce sont les qualificatifs et autres sobriquets dont ont droit, ces hommes et femmes qui ont retourné leur veste aussi vite qu'un disque de l'année. Point commun, égocentrisme et arrogance.

L'illusionniste Pravind Jugnauth voulant envoyer un message fort, a presque fait peau neuve en éliminant "temporairement" ses anciens ministres et députés. A la place, dans un joyeux désordre éclectique, c'est le bal des débutants, dans un casting digne d'une émission de télé-réalité entre : animateur radio, artiste, chanteuse, banquier...

 

Dimanche 27 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.