Menu

Un autre regard

Elizabeth II : La première visite d’un monarque régnant en mars 1972 à l'île Maurice


Rédigé par E. Moris le Dimanche 18 Avril 2021



@ Page Ramgoolam Genext
@ Page Ramgoolam Genext
Philip Mountbatten, époux d'Elizabeth II et prince consort est décédé à l'âge de 99 ans. Ses funérailles se sont déroulées hier, samedi 17 avril, au château de Windsor.

Retour sur la première visite d’un monarque régnant en mars 1972 à l'île Maurice

Elizabeth II rendait visite à l’île Maurice qui venait d’accéder à l’indépendance. La visite a été de trois jours. La Reine Elizabeth II, en compagnie du Prince Philip, Duc d’Edinbourg, a lu son message au parlement lors de sa visite mars 1972. Des centaines de milliers de mauriciens se sont massés le long des rues pour accueillir la reine. Elle est saluée par le Sir Seewoosagur Ramgoolam, le Premier ministre de l’île Maurice. Parmi les accueillants se trouve aussi M. Gaëtan Duval, le ministre des Affaires étrangères de l’île, et Lord-Maire de Port-Louis.

La reine s’acquitte de sa première fonction officielle en procédant à l’ouverture d’une session du Parlement. Puis elle va des jardins botaniques de Pamplemousses au Château du Réduit où un banquet d’adieu est offert par Sir Leonard Williams. « La journée de samedi de la visite de la reine Elizabeth et du duc d’Edimbourg à l’île Maurice s’est achevée par un banquet au château du Réduit. Le couple royal a quitté Maurice par la suite, le dimanche 26 mars pour Nairobi. (source Ombre et Silence).

@ Page Ramgoolam Genext
@ Page Ramgoolam Genext

Dimanche 18 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 18/04/2021 14:53
de fait
Napoléon Buenaparte n'a guère eu le loisir de faire une visite ici, ses armées ayany été bouttées par les rosbeef en 1810.
ce qui est bien dommageable pour nous descendants de la force navale impériale !

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.