Menu

Société

Eau : l'échec du gouvernement avec le Rivière-des-Anguilles Dam et le dessalement de l’eau de mer


Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Janvier 2023



« Nous devons prier pour avoir un peu de pluie. Nous sommes confrontés à une sécheresse sans précédent et seul dieu peut nous envoyer de la pluie ». Cela tombe bien, c'est la saison cyclonique et il pleut des cordes.

Que ce soit pour Ivan Collendavelloo, pour Prakash Maunthrooa, ou Jugnauth fils, une distribution d'eau 24/7 ne signifie pas que l'eau du robinet coule 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ainsi, si vous avez un réservoir d'eau, que l'eau du robinet ne coule que pendant une heure mais que vous arrivez à vous débrouiller pendant 24 heures, vous devriez sauter au plafond.

Prakash Maunthrooa, le nouveau General Manager de la CWA, tout comme son prédécesseur Yousouf Ismaël n'a pas d'autres choix que d'annoncer de manière très prosaïque. « 24/7 pas signifie pas que vous avez l'eau à toute heure ». Pourquoi se plaindre alors ? Dans le même sens de l'absurdité, 63% de la production d'eau potable se perd dans les tuyaux de distribution. La CWA injecte 883 000 mètres cubes d’eau chaque jour dans ses tuyaux. Mais seuls 37 % arrivent à destination. C'est dans l'Est que la perte est la plus importante, soit 74 %. Dans les basses Plaines-Wilhems, le taux de perdition est de 70 %.

Cette situation est due à 1 500 kilomètres des tuyaux défectueux et 500 kilomètres vieux de 75 ans, 100 ans. La situation est tellement grave que le gouvernement a mis sur pied un High-Level Committee présidé par le Premier ministre. Pravind Jugnauth va donc résoudre le problème de l'eau avec le talent d'apôtre qu'on lui connait. 

Ce problème d’eau ne date pas d’hier et s’aggrave de jour en jour, voila de quoi faire réfléchir le gouvernement qui facilite des permis de projets hôteliers, villas de luxe avec piscine privatif ou encore des terrains de gold à entretenir. Entretemps, dans une île supposément moderne, où on relie un métro dans un champs de cannes, les abonnés de la Central Water Authority (CWA) sont ravitaillés par des camions-citernes. On leur demande de payer un service dont ils ne disposent pas. Les livraisons d'eau potable via des camions-citernes ne correspondent pas au service facturé. Ils sont censés avoir l'eau au robinet. 

La construction du Rivière-des-Anguilles Dam est un projet sucé et resucé à chaque budget. Le dessalement de l’eau de mer vient d'être sorti du placard par Joe Lesjongard propulsé dans un ministère trop grand pour lui. Un manque de visibilité manifeste. Alors que Soodhun, l'ambassadeur itinérant des Emirats avait fanfaronné concernant la forme d’un prêt à hauteur de Rs 8,7 milliards, à travers le Saudi Fund for Development pour le projet du Rivière-des-Anguilles Dam (pour les régions de Rivière-des-Anguilles, Souillac, Chemin-Grenier, Surinam et Baie-du-Cap), le ministre de l’Énergie et des Services publics, Joe Lesjongard, fait comprendre qu'il n'en est rien et qu’il fait l’objet d’un appel d'offres.

 

Lundi 23 Janvier 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.