Menu



Politique

Duval veut que Boolell reste mais propose Bérenger au cas où…


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Mars 2021



C’est la cacophonie totale. Le leader du PMSD a rencontré le président de la République durant une trentaine de minutes ce matin. Cela, dans le cadre des consultations démarrées par Pradeep Roopun dans le sillage de la démission d’Arvin Boolell comme leader de l’opposition. 

Xavier-Luc Duval a indiqué que la démission d’Arvin Boolell reste un mystère pour lui. Il dit ne pas comprendre pourquoi il a démissionné. Même après avoir écouté ses explications, le leader du PMSD dit ne pas avoir d’éclaircissements à ce sujet. 

Xavier-Luc Duval estime cependant qu’il est clair que l’ancien leader de l’opposition a subi des pressions. Mais, a-t-il précisé, ces pressions ne viennent pas du PMSD. Et visiblement pas du MMM. Car Xavier-Luc Duval soutient qu’Arvin Boolell avait le soutien des bleus mais aussi des mauves pour assumer le poste de leader de l’opposition. 

Le leader du PMSD dit espérer que le dirigeant rouge va revenir sur sa décision et sa démission. Néanmoins, dans l’éventualité qu’Arvin Boolell campe sur sa décision, Xavier-Luc Duval dit avoir proposé au président de la République que le poste de leader de l’opposition revienne à Paul Bérenger. Dans la situation de crise actuelle, et compte tenu du fait qu’il faut mettre la pression sur le gouvernement, Xavier-Luc Duval estime que Paul Bérenger est la personne idéale pour occuper ce poste. Le hic, c’est que Paul Bérenger ne souhaite pas hériter de ce fauteuil. Il l’a déclaré hier, à l’issue du bureau politique du MMM. « Les gens vont dire que Paul a fait tout cela pour récupérer le poste de leader de l’opposition. No way », a-t-il déclaré.

Mardi 2 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.