Menu

Politique

Duval souhaite une action commune de l’opposition


Rédigé par E. Moris le Vendredi 22 Avril 2022

Espérons qu’il n’y aura pas d’autres augmentations de prix avant que l’opposition arrive à se mettre d’accord sur une action !



Déjà, qu’il n’y a pas mille options pour contrer une augmentation de prix. C’est soit le Parlement, à travers une motion d’annulation, ou la rue, sans besoin de motion. Mais au Parlement, l’arbitre n’est pas tellement neutre. Même pas certain que la motion sera appelée à être votée. L’autre option est dangereuse. L’opposition ne peut demander aux Mauriciens de descendre dans la rue… au risque d’être accusée de populisme et de fascisme. C’est peut-être la raison qui explique qu’aucun député de l’opposition n’est descendu à Camp Levieux mercredi soir.

L’opposition extraparlementaire n’a pas ce problème. C’est la raison pour laquelle les Dev Sunnasy, Jean-Claude Barbier et consorts sont, eux, descendus pour lancer des appels au calme. Mais revenons à Duval. Le leader de l’opposition affirme que toute l’opposition, c’est-à-dire parlementaire et extra-parlementaire, doit se concerter… afin de dégager une stratégie commune contre la hausse des prix.

Pour lui, il faut amener le gouvernement à constater la situation difficile et la misère des gens. D’autant, ajoute-t-il, que dans toute l’île, la population est en colère et cela ne va pas s’arrêter. Espérons qu’il ne sera pas trop tard lorsque toute l’opposition se mettra d’accord sur la stratégie.

Vendredi 22 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.