Menu



Faits Divers

Du cannabis… en veux-tu, en voilà !


Rédigé par E. Moris le Lundi 4 Octobre 2021



C’est à Pointe-aux-Sables que cela se passe. Une grosse quantité de cannabis, valant Rs 2,3 millions, a été saisie au domicile d’un maçon de 44 ans.

L’homme était dans le collimateur de la brigade antidrogue qui avait eu vent qu’il trempait dans le commerce de cannabis. Une équipe a investi son domicile samedi. Le maçon, qui était alors en voiture, a tenté de s’échapper.

Une course-poursuite a alors démarré dans les rues de Pointe-aux-Sables. Puis, le maçon a pris la direction de Port-Louis, avec les policiers à ses trousses. Sauf qu’à hauteur du pont de Grande-Rivière-Nord-Ouest, il s’est retrouvé pris dans l’embouteillage habituel. Les policiers ont alors encerclé sa voiture et l’ont interpellé. Sa voiture du suspect a été soumise à une fouille. Mais rien de compromettant n’a été trouvé.

Le maçon a été ramené chez lui, en respectant les limites de vitesse. Et là, les policiers ont découvert plusieurs sacs de cannabis d’un côté. De l’autre, soit sur une table, il y avait des pouliahs prêts pour la vente. Les policiers ont aussi trouvé deux balances électroniques, une somme de Rs 68 475 en différentes coupures de banque, plus de 2 kilos de feuilles de cannabis et 1 440 semences. La valeur marchande de toute la drogue est chiffrée à plus de Rs 2,3 millions. Le suspect a été inculpé provisoirement de trafic de drogue avec circonstances aggravantes. Il est toujours en détention. Mais la police estime que la drogue pourrait provenir de l’île de la Réunion. Ce serait du zamal…

Lundi 4 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.