Menu



Faits Divers

Drogue : Nouvelle arrestation dans l’affaire Lutchigadoo


Rédigé par E. Moris le Mercredi 24 Novembre 2021



Ce n’est plus une enquête policière, mais une véritable saga. Ou séga ! La belle-sœur de Kusraj Lutchigadoo a été la dernière personne à être interpellée dans le cadre de l’enquête policière.

À un moment, elle était considérée comme une star witness, c’est-à-dire témoin de la poursuite, Varsha est désormais une suspecte dans l’affaire. Qu’est-ce qui explique cela ? En tout cas, ses hommes de loi crient à l’arrestation illégale. Notons que Kusraj Lutchigadoo a été arrêté  suite au démantèlement d'un laboratoire de drogue synthétique en mars 2018. Il était en détention au centre de Vacoas lorsqu’il s’est évadé pour quelques heures !

Un parrain de la drogue et des flics ripoux

Les policiers soupçonnaient Kusraj Luchigadoo de préparer de la drogue synthétique dans le laboratoire clandestin. Il avait été arrêté à Triolet dans la nuit du 30 mars 2018. Outre les produits saisis, une somme supérieure à Rs 300 000 avait été retrouvée sur le jeune homme. 

Le 23 avril, il s'était évadé "provisoirement" de sa cellule au centre de détention de Vacoas grâce à l’aide d’Ashish Dayal, détenu et «star witness» de la police dans le procès contre Gro Dereck, pour prendre "l'air".

Kusiraj Lutchigadoo  a été remplacé par un individu dans sa cellule, alors qu’un véhicule l’attendait  dans l’enceinte du poste de police de Vacoas. Ce n’est qu’au courant du mois de mai que cette affaire s’est ébruitée. Fait troublant les données de son cellulaire se sont effacées.

Mercredi 24 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.