Menu

Politique

Drogue : Jugnauth a changé son fusil d’épaule


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Août 2022

Le Premier ministre participait à un atelier régional concernant la mise en œuvre du protocole sur la lutte contre le trafic de drogue. L’événement s’est déroulé au Sir Harilal Vaghjee Hall, à Port-Louis.



« Les toxicomanes ont besoin de compassion et non de punition ! » Déclaration de Pravind Jugnauth hier. Ainsi, pour Pravind Jugnauth, il faut comprendre et non punir les usagers de drogue.

La philosophie du MSM a donc évolué. D’ailleurs, le Premier ministre lui-même l’a évoqué à un certain moment. Ce qui serait intéressant de savoir, c’est si ce changement est profond ou alors n’est que cosmétique, car il aurait été étonnant de prôner l’ancienne philosophie du MSM qui consistant à dire que « c’est un problème qui touche les villes ». Ou alors deux groupes particulièrement ! Pravind Jugnauth a soutenu que « l'éducation en matière de drogues doit également se faire à la maison et au sein des communautés ». Il a affirmé que le Drug Offenders Administrative Panel doit être détourné du système de justice pénale vers un traitement pour les toxicomanes. C’est encore du changement. Et d’ajouter que « toutes les voies sont explorées dans notre combat ».

Mardi 2 Août 2022


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 02/08/2022 11:36
Il veut aider les drogués à se sentir soutenus, et non brimés, comme ça ils continueront de consommer sereinement la drogue importée par nos politiciens pour abrutir le peuple, créole principalement, et continuer le business.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.