Menu



Santé

Dr Lam : « Un patient dialysé sur quatre va mourir »


Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Avril 2021



Merci Dr Philip Lam ! C’est ce que le gouvernement peut dire à l’un des néphrologues les plus connus de l’île.

A écouter le docteur, les choses sont simples. Parce qu’il y a un taux important de diabète à Maurice, le nombre de personnes qui se retrouvent sous dialyse est grand.

Comme ces personnes sont déjà vulnérables, lorsqu’un virus comme la Covid-19 leur rôde autour, un patient sur quatre finira par mourir. Simple comme bonjour ! Les patients dialysés n’ont donc pas à se cacher pour mourir. « Les complications augmentent de plus de 4 fois avec la Covid-19 », a-t-il déclaré. 

Ainsi, pour le Dr Lam, l’important c’est de tout mettre en œuvre pour éviter d’attraper le virus. « C’est la raison pour laquelle le Vaccination Committee insiste pour que tous les patients se fassent vacciner », souligne-t-il. Il ajoute que patients et membres du personnel ont des hésitations le 1er jour. Mais aujourd’hui l’on comprend l’importance de la vaccination. 

Et le Dr Philip Lam de déplorer qu’un peu plus de 50% des patients dialysés ne se sont pas fait vacciner. Cela fait environ 700 personnes.

Lundi 12 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 12/04/2021 21:50
donc 175 morts a venir !

2.Posté par Gramoune le 13/04/2021 19:00
Combien et quels vaccins sont disponibles à Maurice ? D'après les journaux
européens (allemands, suisses, autrichiens...) "aucun Mauricien n'a été
vacciné complètement (2 injections). Est-ce vrai ? Je ne sais pas.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.