Société

Dr Koshik Reesau reste en poste à la NTA

Jeudi 16 Mai 2019

Jeu, set et peut-être même match pour le Dr Koshik Reesaul.

Sa nomination comme Road Traffic Commissionner par la Public Service Commission faisait l’objet d’une contestation par Nasser Khedun, ancien haut cadre de l’organisme.

Ce dernier estimait que Koshik Reesaul ne détenait pas les qualifications requis pour le poste et que la PSC a commis une injustice en le nommant à la tête de la NTA.

Khedun avait fait appel devant le Public Bodies Appeal Tribunal, qui lui avait donné gain de cause et avait annulé la nomination de Koshik Reesaul. Sauf que la Public Service Commission avait, à son tour, contesté la décision du PBAT en cour suprême. Et les juges Benjamin Marie-Joseph et Aruna Narain lui ont donné raison mercredi.

Les deux juges ont statué que le PBAT a commis une erreur en arrivant à cette conclusion car il s’est basé sur des arguments qui n’ont pas été évoqués lors de l’affaire et qu’il n’est pas compétent pour juger de l’équivalence des qualifications.

Pour les deux juges, le PBAT a outrepassé ses pouvoirs et est arrivé à une décision « irrationnelle et déraisonnable ». 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 16 Mai 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.