Menu

Politique

Dossier des Maldives : Quand Ganoo défend mal le GM


Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Avril 2023



Le ministre des Affaires étrangères a choisi de ne pas commenter l’affaire qui secoue les Maldives en ce moment. Alan Ganoo participait à un lancement mercredi matin au Sir Harilall Vaghjee Hall.

Il a été interrogé sur les allégations de pot-de-vin de $ 500 millions que Maurice aurait versé au président des Maldives, Ibrahim Mohamed Solih, afin qu’il change la position de son pays au sujet des Chagos. « Je ne veux m’ingérer dans une affaire qui concerne les Maldives », a-t-il d’abord déclaré. Puis, il a simplement ajouté que certains disent que c’est le gouvernement mauricien qui a payé le pot-de-vin alors que d’autres sources veulent que ce soit des compagnies de pêche qui l’auraient fait.

Alan Ganoo a dit attendre copie de ce qui s’est dit au Parlement des Maldives avant de commenter. Le fait est qu’il n’en sait rien ! Le fait est que ce qui s’est dit au Parlement est déjà dans la presse des Maldives. Si Alan Ganoo n’en sait pas plus que le Mauricien lambda, c’est qu’il est un piètre ministre des Affaires étrangères. Mais le pire c’est qu’il n’a même pas défendu son pays, son gouvernement et son Premier ministre. N’importe quel autre ministre des Affaires étrangères auraient déclaré que payer un chef d’état est quelque chose d’impensable. À moins que lui-même se dit que le MSM est capable de tout… même de cela !

Jeudi 27 Avril 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H