Menu



International

[Dossier] Un "black-out total" prévu pour l'arrivée de la ministre des Outre-mer ce mercredi


Rédigé par E. Moris le Mardi 27 Novembre 2018

Gilets jaunes, transporteurs, dockers, toute la Réunion donne rendez-vous à la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin mercredi 27 novembre.



Emmanuel Macron a enfin pris la parole ce mardi, après 9 jours de mobilisation des gilets jaunes partout en France. Une allocution très attendue par les Français qui comparent cette manifestation sans précédent à la Révolution Française. 

"Je ne confonds pas ces actes inacceptables avec les manifestations. Je ne confonds pas les casseurs avec les concitoyens qui veulent passer un message".
 

[Dossier] Un "black-out total" prévu pour l'arrivée de la ministre des Outre-mer ce mercredi
Que va-t-il se passer quand les rayons des supermarchés seront totalement vides ?

Onze jours que La Réunion est bloquée. Aucune marchandise n'entre ou ne sort du port et que les containers sont déroutés vers Maurice ou l'Inde. Même si la situation se débloquait demain, il leur faudrait plusieurs mois pour être réacheminés vers La Réunion. 

Pire encore : les bateaux et avions ne chargent plus de marchandises à destination de la Réunion car ils ne sont pas certains de pouvoir être débarqués. Or, il faut 35 jours pour un bateau pour rejoindre la Réunion. 

Vers un risque de pénurie 

Et la situation à court terme est encore plus inquiétante. Plusieurs centaines de containers sont bloqués à l'intérieur du port. Et les dockers ont rejoint le mouvement des Gilets jaunes. Nombre de produits frais qui se trouvent à l'intérieur de containers sont probablement d'ores et déjà perdus. Les stocks des centrales d'achat qui alimentent les grandes surfaces s'épuisent à vue d'oeil et la situation pourrait devenir catastrophique à courte échéance s'ils ne sont pas rapidement réalimentés. 
 

Alors que certaines stations-services sont réapprovisionnées en carburant, ce réapprovisionnement ne semble pas être aussi évident en ce qui concerne le gaz...  

 

[Dossier] Un "black-out total" prévu pour l'arrivée de la ministre des Outre-mer ce mercredi
De son côté, la CCIR enregistre 8 jours sans activités et un premier bilan : plus de 19 millions d’euros de perte de chiffre d’affaires, plus de 2,4 millions d’euros de perte de stocks, plus de 160.000 euros de dégâts matériels et plus de 4,2 millions d’euros de loyers impayés. Près de 3400 salariés ont été impactés. 

Alors que les forces de l'ordre interviennent ce soir sur le barrage de La Possession à l'entrée de le route du littoral, des affrontements ont éclaté avec certains manifestants. Des jets de bouteilles en verre répondent aux gazs lacrymogènes, des véhicules auraient été touchés. L'hélicoptère de la gendarmerie a survolé également la zone. La circulation est bloquée dans les deux sens.

De nombreuses grenades lacrymogènes ont été utilisées, certaines auraient atterri dans l'enceinte de la maison de retraite toute proche. Des personnes âgées résidentes auraient été affectées par ces gaz. 

Toute la journée, l'île a rencontré de vives tensions entre forces de l'ordre et manifestants à Saint-André sur le barrage de la Cocoteraie, au niveau du barrage de l'aire du Tabac sur la route des Tamarins et sur la quatre voie de St-Louis. Les gilets jaunes de Trois Mares au Tampon sont passés également à l'action en obligeant les commerçants de fermer.

Source : Zinfos074

Mardi 27 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.