Société

[Dossier] Mouvement Musulman du Sud contre le gang du sud

Dimanche 2 Décembre 2018

« Non à l’injustice. Non à dominère. Non à Cover up». C’est le slogan qu’a utilisé le Mouvement Musulman du Sud (MMS) au Bait-ul-Maal, à Rose-Belle, le vendredi 30 novembre à 20h30 pour dénoncer les agissements du gang du sud.


Les membres de ce collectif font un appel au Commissaire de Police et le Premier ministre afin de préserver l'harmonie du pays mais déplorent que le chef du gang du Sud a été libéré sous caution récemment, faisant référence à Vishal Shiburn. 

Parmi les dégâts causés dans le sud et référencés : plusieurs mosquées, maisons et voitures saccagées. La mosquée Camp-Berthelot à Britannia a été incendiée. Plusieurs personnes ont subi des agressions violentes à la foire de Rose-Belle et dans d’autres lieux.  

Le maulana Shamim Khodadin s'interroge pourquoi le gouvernement et la police n’appliquent pas la Prevention of Terrorism Act (PoTA). « Cette loi est-elle réservée à une seule communauté ? », se demande-t-il. 

Le chef religieux, président et porte-parole du Regroupement musulman du Sud, n'hésite pas à rappeler le cas à Rose-Belle, de Aslam Noursing qui avait eu les deux poignets sectionnés. 

Pour lui, il est étonnant que deux personnes ont été blessées par balles et que ces actes de violence se sont déroulés devant le poste de police de l’Escalier, mais néanmoins la police n’a toujours pas mis la main sur les coupables. Selon lui, plusieurs personnes connaissent l’identité des coupables, mais seule la police semble vouloir l’ignorer. 

Dans une bande audio publiée sur les réseaux sociaux dans un groupe "United muslim of Mauritius", une voix explique que son lieu de culte et cinq autres de la région Sud, à savoir Nouvelle-France, Surinam, Britannia, Rivière-des-Anguilles et Tyack, ont souvent fait l'objet de saccages par le même gang depuis 2015. 

Malgré quelques interpellations suite aux cas d’agression, les personnes sont remises en liberté sous caution en attendant que la justice suive son cours. 

«Ces gens sont-ils politiquement connectés ? Est-ce la raison pour laquelle ils ne sont jamais inquiétés ?» s’interroge véhément cette personne ?

Si aux Casernes centrales, c'est toujours le même refrain : «Il n’est pas question de l’existence d’un second escadron de la mort.» mais plutôt de «têtes brûlées qui se regroupent pour se venger», on est pourtant face à des tensions qui perdurent depuis quelques années où deux clans s'affrontent. 

A la tête de ces deux clans, un côté un certain Vishal Shibchurn qui ne cesse de faire parler de lui et de l'autre Aslam Noursing pour les mêmes et mauvaises raisons. 
  

Le maulana Shamim Khodadin
Le maulana Shamim Khodadin
Qui est le très médiatique mawlana Shamim Khodadin ? 

Si son récent appel à travers le Sunniy Ulama Wal Aimmah Council au gouvernement de ne pas faire des discours politiques à l’occasion de la fête Eid Milaad un Nabi a été apprécié et écouté, il affirme non sans rire que depuis les quatre dernières années, Sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth ne font pas de discours politiques et que les autres ministres ont eux aussi adopté cette attitude.

Un pied dans la religion, un autre dans la politique, il en a profité pour demander une rencontre avec le Premier ministre pour discuter de la réforme électorale, le Best Loser System, la pension pour les veuves de la communauté musulmane, les actes de vandalismes entre autres. 

En tête du Mouvement Combattant Contre La Drogue, qui avait organisé une marche pacifique au mois de juillet de cette année dans le cadre de la lutte antidrogue, les membres de ce collectif se sont prononcés en faveur de la peine de mort des trafiquants de drogue. 

Le mawlana Shamim Khodadin semble avoir un soutien quelque peu encombrant en la personne de Javed Meeto alias Javed Abu Junayna. Le même Javed Meetoo qui est toujours en train de souffler sur les braises à chaque tension ou faits d'actualité, impunément au nez et à la barbe des autorités. 

https://www.zinfos-moris.com/Javed-Meetoo-continue-dans-la-provocation_a123.html

https://www.zinfos-moris.com/Zinfos-Moris-a-retrouve-Javed-Meetoo_a121.html

 
 

[Dossier] Mouvement Musulman du Sud contre le gang du sud


Rédigé par E. Moris le Dimanche 2 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.