Société

[Dossier] Mieux gérer vos déchets à Maurice par Tania Berthelot

Jeudi 4 Octobre 2018

Il est possible pour tout mauricien de réduire et recycler ses déchets afin d’avoir un meilleur impact
environnemental.


Beaucoup de personnes ne sont pas au courant que nous sommes confrontés à un problème de 
stockage de déchets à Maurice. Mare Chicose, ayant été une solution depuis plusieurs années, va 
très prochainement atteindre une saturation totale. Cela explique notamment la présence de dépôts sauvages, qui peuvent être retrouvés sur des terrains non entretenus, car certains déchets ne sont plus acceptés par Mare Chicose désormais, tel est le cas pour les pneus par exemple.

Cette saturation est l’occasion pour chaque citoyen de changer son mode de consommation et de diminuer sa quantité de déchets générés. Une petite partie de la population mauricienne est très sensible à la gestion responsable des déchets et à la protection de l’environnement. Ces derniers réduisent donc leur déchets à la source, en achetant en vrac et en évitant les produits en plastique, et ils recyclent les déchets non réutilisables.

A côté, d’autres personnes ayant déjà conscience de l’importance de la réduction et du recyclage, ont du mal à passer à l’action car selon eux, aucune solution n’est proposée par le gouvernement et les poubelles triées seront mises dans le même camion et finiront à Mare Chicose.

Mais la bonne nouvelle est qu’il existe des prestataires privés et des associations qui 
reprennent les déchets pour les revaloriser et les recycler, il est donc temps pour nous de faire 
l’effort et d’essayer de gérer nos déchets de manière plus responsable. 

En ayant étudié la situation de Maurice, j’ai écrit mon Mémoire de Master 2 sur les solutions de 
gestion responsable des déchets sur notre île. Il y a trois étapes à suivre pour cela, la première est la réduction de déchets à la source, la seconde est l’acquisition d’une connaissance sur le recyclage et la troisième est le dépôt des ordures aux bons endroits.



REDUIRE SES DECHETS 

Il faut acheter des produits frais en évitant les emballages en plastique et en polystyrène, favoriser les grands logements, choisir des produits pas emballés et toutes autres actions permettant d’éviter le surplus d’emballage et l’utilisation de plastique. Dans la même optique il faut maximiser l’élimination des produits à consommation unique et cela est possible en utilisant des bouteilles métalliques réutilisables, des sacs de courses en tissu et en pandanus, des éponges essuie tout au lieu d’essuies tout en papier, etc.

S’INFORMER SUR LES DECHETS RECYCLES

Etant un Etat insulaire nous n’avons pas les mêmes possibilités de gestion que les autres pays et ce ne sont pas tous les types de déchets qui sont recyclables. A ce jour, les matières pouvant être recyclées à Maurice sont le papier, le carton, le plastique, le verre, les déchets électriques, électroniques et électroménagers, l’aluminium, le bois, les pneus, l’huile usée, les tubes fluorescents (néons) et l’huile végétale usée. Une fois cette connaissance acquise, vous pourrez choisir des produits dont l’emballage et le contenant sont recyclables à Maurice afin de faire des achats plus responsables.

LE DEPOT DES DECHETS

Il faut disposer des déchets ne pouvant être réduits et réutilisés chez un prestataire de recyclage. Il est recommandé d’utiliser les infrastructures déjà existantes en déposant vos déchets en carton, en papier, en aluminium et en plastique dans les poubelles de Mission Verte,situées à plusieurs endroits de l’île, vous trouverez une liste de leurs lieux de dépôt sur leur site internet.

Vous pouvez également faire appel à Belle Verte pour déposer vos papiers, cartons, aluminiums, plastiques, bois et pneus au centre de tri à Médine. Dans le cas où vous avez des dépôts moins réguliers à faire, vous pouvez vous rendre directement chez les recycleurs pour leur remettre 
vos déchets en vous basant sur la liste de recycleurs mauriciens ci-dessous.

Le recyclage est une activité qui commence à se faire connaitre à Maurice et certains recycleurs, 
guidés par leur passion pour la protection de notre île, ont fait de lourds investissements sans pour 
autant percevoir des retours sur ces derniers. N’étant pas encouragé par le gouvernement, ils 
comptent sur les citoyens conscients pour le développement de ce secteur à Maurice, cela explique 
pourquoi certains d’entre eux ont des services payants.

C’est également en étant un grand nombre de personnes à recycler que cette pratique pourra faire partie des habitudes quotidiennes des mauriciens et pourquoi pas influencer les services de collecte de déchets et adapter le système de ramassage des ordures. Par contre, il est important de comprendre que le recyclage n’est pas une solution en elle-même mais plutôt une issue à la limite de la réduction des déchets, car le recyclage peut être aussi polluant qu’une autre industrie, il faut donc prioriser la réduction des déchets sur des solutions envisageables.

Rédigé par Tania Berthelot le Jeudi 4 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.