Société

[Dossier] Malgré un rapport accablant de la FSC, l'empire NMH s'en sort avec un "accord" très "confidentiel"

Samedi 8 Décembre 2018

C'est le mercredi 5 décembre que la saga New Mauritius Hotels, considéré comme l'un des plus grands scandales après l'affaire BAI a trouvé en catimini un "accord" très "confidentiel".


Photo illustration.
Photo illustration.
Alors que la Financial Services Commission attendait le rapport complet de Kriti Taukoordass Partner à Mazars, nommé enquêteur sur l’acquisition de NMH par ENL, Rogers et Swan, l’affaire semble close, malgré les conclusions accablantes contenues dans ce document soumis en mai 2017.

Un mois après, en juin 2017, le groupe hôtelier ainsi que la Swan, Rogers et ENLLand avaient intenté des procès en réclamation à Kriti Taukoordass pour un montant totalisant Rs 1 milliard.
Une gestion du groupe par les frères Espitalier Noël à la suite d'une OPA hostile qui avait divisé le clan familial et qui avait fait grand bruit. 

Un dossier dont on évoquait une possible délit d’initié lorsqu’on prend connaissance de la composition des conseils d’administration des compagnies concernées.

À l’origine, une lettre rédigée par Me Komadhi Mardemootoo, est adressée à la Financial Services Commission, mercredi 22 mars, réclamant l’ouverture d’une enquête pour déterminer si, oui ou non, ENL, Rogers et Swan ont agi de concert, en février 2016, pour acquérir 9,4 % des actions au sein de NMH lors d’une transaction boursière. Et exige également que le Registrar of Companies enquête sur la propriété de ces titres. 

Agissant  au nom de la société Sunnystars Resorts Holdings, l’avouée Mardemootoo estime que la société s’est vue privée de la possibilité de se porter acquéreur de ces titres, le trio Rogers/ENL/Swan ayant été plus rapide à conclure l’achat, estime qu’il existait bel et bien une situation de contrôle et de concertation. Elle a soumis une plainte à la FSC à cet effet et a réclamé l’enquête.

ENL Land, Rogers et Swan se sont mollement défendues de s’être entendues sur la transaction de février 2016, alors que les trois entreprises reconnaissent que l’achat d’actions de NMH par ENL Land et Rogers conjointement, et Swan, s’est fait au même moment. Même si elles clament que chaque partie a indépendamment décidé d’acheter et en aucun cas d’exercer un contrôle sur NMH.
 
Selon les derniers rapports annuels d’ENL, d’ENL Land, de Rogers, de Swan Life, de Swan General et de NMH, différents administrateurs siègent sur plusieurs de leurs conseils.

C’est notamment le cas d’Hector Espitalier-Noël qui siège sur tous les conseils d’administration de ces entreprises tout en présidant ceux de NMH et d’ENL.

Philippe Espitalier-Noël est membre des conseils d’administration d’ENL, d’ENL Land, de Rogers, de Swan General et de Swan Life.

Gilbert Espitalier-Noël siège sur les conseils d’administration d’ENL, d’ENL Land, de Rogers et de NMH.

Quant à Louis Rivalland, on le retrouve sur les conseils d’administration de Swan General et Swan Life dont il est le Group Chief Executive, mais aussi sur celui de NMH et d’ENL Land.

Les conseils d’administration d’ENL, d’ENL Land, de Rogers, de Swan Life, de Swan General et de NMH

Conseil d’administration de NMH : Hector Espitalier-Noël (président), Sunil Banymandhub, Gilbert Espitalier-Noël, Colin Taylor, Louis Rivalland, Pauline Seeyave, Jean-Pierre Montocchio, Herbert Couacaud, François Venin, Jacques Silvant.

Conseil d’administration d’ENL : Hector Espitalier-Noël (président), André Espitalier-Noël, Christian Espitalier-Noël, Edouard Espitalier-Noël, Eric Espitalier-Noël, Gilbert Espitalier-Noël, Roger Espitalier-Noël, Patrice de Robillard, Gérard Espitalier-Noël, Thierry Koenig, Philippe Espitalier-Noël, Robert Espitalier-Noël.

Conseil d’administration d’ENL Land : Jean Noël Humbert (président), Virgine Corneille, Eric Espitalier-Noël, Gérard Espitalier-Noël, Gilbert Espitalier-Noël, Hector Espitalier-Noël, Roger Espitalier-Noël, Jean Raymond Hardy, Jean-Pierre Montocchio, Mushtaq Oosman, Simon-Pierre Rey, Johan Pilot, Louis Rivalland, Jean Claude Leclézio

Conseil d’administration de Rogers : Jean-Pierre Montocchio (président), Guy Adam, Ziyad Bundhun, Patrick de Labauve d’Arifat, Eric Espitalier-Noël, Gilbert Espitalier-Noël, Hector Espitalier-Noël, Philippe Espitalier-Noël, Philippe Forget, Vivian Masson, Aruna Radhakessoon Collendavelloo, Alain Rey.

Conseil d’administration de Swan General : Louis Rivalland (Group Chief Executive), Michel Thomas, Gopallen Mooroogen, Pierre Dinan, Victor Seeyave, Cyril Mayer, Nicolas Maigrot, Sébastien Mamet, Hector Espitalier-Noël, Henri Harel, Philippe Espitalier-Noël, René Leclezio.

Conseil d’administration de Swan Life : Louis Rivalland (Group Chief Executive), Cyril Mayer, Gopallen Mooroogen, Pierre Dinan, Hector Espitalier-Noël, Henri Harel, Victor Seeyave, Philippe Espitalier-Noël, René Leclezio, Nicolas Maigrot, Sébastien Mamet.

 

Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.