Menu

Société

[Dossier] La Covid-19 et le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien financièrement


Rédigé par E. Moris le Jeudi 1 Avril 2021

Le Covid-19 ou le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien pour se sortir de la misère financièrement. La manne de l'aide internationale permet de renflouer les caisses.



Le 8 novembre 2020 : Une ligne de crédit de 300 millions USD soit Rs 12 milliards du gouvernement de l’Inde à Maurice. Ce financement est pour venir en aide à Maurice dans ces moments difficiles. Pravind Jugnauth a remercié le Premier ministre indien, Narendra Modi, pour cette ligne de crédit: “Ce n’est pas les critiques, les mensonges et les attaques qui vont créer des emplois pour nos enfants ».

- En 2017, le gouvernement indien avait accordé une ligne de crédit d’un montant de 853 millions USD, pour le financement du projet du Metro Express, la construction du nouvel hôpital ENT de Vacoas et de la nouvelle Cour suprême de Port-Louis.
 

Opération "tale lamain": L'Arabie Saoudite offre un don de Rs 145 millions au Prime minister's Relief Fund

Le 16 Septembre 2020, suite à la requête du Premier ministre, Pravind Jugnauth auprès de l’Arabie Saoudite concernant le dossier du MV Wakashio, Showkutally Soodhun a eu une rencontre afin de solliciter de l’aide, pour le gouvernement mauricien.

Lors du Conseil des ministres présidé par le Roi et le prince Salman mardi dernier, Maurice a reçu un don de Rs 145 millions pour soutenir ceux affectés par le MV Wakashio. Showkutally Soodhun, ambassadeur de Maurice en Arabie, expliquait qu’il a agi en tant que patriote responsable. La requête du Premier ministre à été accepté et un don de Rs 145 millions a été offert à Maurice sous le Prime Minister’s Relief Fund. 

 

[Dossier] La Covid-19 et le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien financièrement
Malgré le scandale autour de la centrale St Louis, la Banque africaine de développement n’en veut pas à Maurice

Et pour cause ! Elle a offert un prêt de 188 millions d’euros au pays dans le cadre du COVID-19 Crisis Response Budget Programme. L’objectif est d’aider le gouvernement à se relever des effets de la pandémie. 

 

Par ailleurs, le pays a déjà obtenu 96 millions de dollars, soit environ Rs 4 milliards, du Fonds monétaire international.

Il a aussi cherché l’aide de l’Agence Française de Développement et de la Banque mondiale d’environ Rs 25 milliards. Puis, il y a les diverses ambassades et missions diplomatiques qui ont aidé le pays à travers des petits dons, qui ont toute leur importance. Par exemple, l’ambassade des États-Unis a apporté un soutien financier de $ 500 000 à Maurice alors que le haut-commissariat britannique a mis un Covid-19 Fund pour venir en aide à Maurice. 

[Dossier] La Covid-19 et le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien financièrement
Le 12 février 2021 : Dans la lutte anti-Covid, le Japon a octroyé un prêt de 11,5 milliards 

Le Conseil des ministres, qui s’est réuni le jeudi 11 février 2021, a donné son aval pour la signature de cet accord. Après un don japonais de Rs 100 millions pour l’achat des équipements médicaux dans le cadre du Covid-19, le 5 août 2020, afin d'aider le gouvernement mauricien face à la pandémie, c'est un prêt à conditions préférentielles de Rs 11,5 milliards pour aider Maurice à faire face à l'impact négatif socioéconomique de la pandémie de la Covid-19.

Rappelons que ce n’est qu’une des facilités obtenues jusqu’ici par Maurice.

Le 8 Décembre 2019, le Japon a fait un don de Rs 100 millions à Maurice pour l'achat de six bateaux vedettes. La réunion du Cabinet a avalisé sous la présidence du Premier ministre suppléant, Ivan Collendavelloo, la signature d’un accord financier entre le gouvernement de Maurice et la Crown Agents Japan Limited pour la mise en œuvre du Japanese Grant Aid for the Economic and Social Development Programme 2019.


 

[Dossier] La Covid-19 et le Wakashio ont profité au gouvernement mauricien financièrement
Sous le précédent mandat de l'Alliance Lepep, le Premier ministre s’était rendu au Japon lors de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, accompagné de plusieurs officiels. Lors de sa rencontre avec le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe à Yokohama dans le cadre de la TICAD7, la principale retombée, le  Japon offre un don de Rs 100 millions (300 000 000 JPY)  pour l'achat de 6 "Fast Inteceptor Boats" qui serviront à protéger notre zone économique exclusive, et à aussi combattre le trafic de drogue par voie maritime et la pêche illégale. 

Pour rappel, la Japan International Cooperation Agency (JICA), en l’occurrence la compagnie japonaise Shimizu Corporation et son partenaire local, PADCo. Ltd, Alain Hao Thyn Voon, accorde son aide à Maurice, depuis 1980, dans le secteur de la pêche, la gestion des glissements de terrain notamment à Port-Louis, le traitement des eaux usées, la protection côtière, entre autres. 
 

L'île Maurice se fait payer le radar le plus performant d'Afrique par le Japon


Pour rappel, une délégation comprenant  l’Economic Development Board avec Azim Currimjee, Arvind Radhakrishna et François Guibert, l'ex CEO, étaient du voyage. Ils souhaitent ouvrir un bureau au Japon. Sans que les raisons jusqu'à l'heure ne soient expliquées.

Jeudi 1 Avril 2021


1.Posté par Yan le 02/04/2021 04:33
Que serait Maurice sans les étrangers ?...

2.Posté par kersauson de (p) le 02/04/2021 08:08
pays de mendiants qui se croit ds la cour des grands ( Haut revenu..)
radars météos obsoletes donnés par Japan sous NR
vieux bus indiens polluants a donf etc etc
a t'on vraiment bizin ligne 2 tramway ??
il faudra bien rembourser

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.