Menu



Justice

Dix employés initient des poursuites contre Air Mauritius


Rédigé par E. Moris le Mercredi 25 Décembre 2019



La compagnie d’aviation nationale fait face à des réclamations totales de Rs 109 309 232.

C’est la somme que 10 commissaires de bord (Senior Flight Pursers) réclament dans leurs plaintes en réclamation de dommages. Ils reprochent à Air Mauritius d’avoir annulé leurs propositions d’embauche comme Crew Service Leader.

Les 10 cas seront appelés en Cour suprême le 11 février 2020.

Ces Senior Flight Pursers (8 hommes et deux femmes) sont représentés par l’avocat Robin Ramburnet l’avoué et Yash Balgobin. Ils soutiennent, dans leurs plaintes, qu’en octobre 2014, Air Mauritius avait a publié un appel à candidature interne. Les Senior Flight Pursers étaient invités à postuler pour le poste de Crew Service Leader.

Les dix plaignants soutiennent qu’ils sont passés par des étapes de sélection et en mars 2015, ils ont été informés qu’ils ont été retenus et qu’à partir du 1er juillet, ils allaient assumer leurs nouvelles fonctions.

Mais, selon eux, le 26 mars 2015, le responsable des ressources humaines a annoncé que tous les recrutements, promotions et mutations étaient suspendus. En 2017, ils ont appris que le poste de Crew Service Leader a été annulé.

Ils ont porté l’affaire devant l’Employments Relation Tribunal et ont obtenu gain de cause.

Mercredi 25 Décembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.