Menu


Société

Disparition du dodo à Maurice: Le climat mis en cause


Rédigé par E. Moris le Lundi 19 Octobre 2020



Pendant longtemps, l’homme, c’est-à-dire les Hollandais, ont été pointés du doigt comme étant les seuls responsables de la disparition du dodo à Maurice.

Ils sont désormais exonérés d’une partie du blâme. Une partie seulement. Car une étude d’un groupe de scientifiques vient de montrer qu’à Madagacar, Maurice et les autres îles faisant partie des Mascareignes, des périodes longues et répétées de sécheresses avaient mis en péril l’existence de certaines gros animaux, notamment les gros oiseaux, dont le dodo et le solitaire font partie.

Les humains ne sont pas les principaux responsables, quoi qu’ils ont précipité l’extinction de ces espèces animales. Fallait bien manger 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.