Menu


Justice

Diffamation alléguée : Le procès de Ramgoolam à SAJ renvoyé en juillet


Rédigé par E. Moris le Jeudi 16 Janvier 2020



Le procès en réclamation intenté par Navin Ramgoolam à sir Anerood Jugnauth (SAJ) a été appelé devant la Deputy Master and Registrar, Anjali Ramdin, en Cour suprême, hier, mercredi 15 janvier.

Le leader du PTr réclame des dommages pour diffamation de l’ordre de Rs 50 millions à l’ancien Premier ministre. 

Dans sa plainte, rédigée par l’avoué Jankee, le leader du PTr affirme que le Premier ministre d’alors, SAJ, avait tenu des propos diffamatoires à son encontre lors d’un rassemblement politique, le 1er mai 2016, à la place des taxis, à Vacoas.

Selon Navin Ramgoolam, qui est représenté par Me Robin Ramburn, SAJ aurait formulé plusieurs allégations contre lui. Or il maintient que les propos de l’ex-ministre mentor sont faux, malveillants et diffamatoires. Raison pour laquelle il lui réclame Rs 50 millions.

L’affaire sera entendue le mercredi 29 juillet. A noter que SAJ est défendu par Me Maxime Sauzier.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.