Menu

Société

Dick Ng Sui Wa se contredit, les réseaux sociaux sont clairement ciblés par l'ICTA


Rédigé par E. Moris le Lundi 19 Avril 2021



Dick Ng Sui Wa se contredit, les réseaux sociaux sont clairement ciblés par l'ICTA
L’Information and Communication Technologies Authority veut combattre ce qu’elle qualifie de « fausses informations » et de « fake news » véhiculées par des « personnes malintentionnées » suite à la publication de son Consultation Paper.

Liberté d'expression à l'île Maurice : la dérive dangereuse de l'ICTA

C'est ainsi qu'un joyeux communiqué a été émis le lundi 19 avril, par nul autre que l'ICTA qui jure par tous les cieux, qu’il n’a jamais été dans son intention de réguler les services de messagerie. Car les types de communication proposés par les Whatsapp, Telegram, Signal, Threema et Wire sont de nature privée contrairement aux commentaires sur les plateformes digitales.

Dick Ng Sui Wa veut mettre un bâillon aux rédactions de presse 

Heureusement que le ridicule ne tue pas ! Communiquer c'est bien mais se contredire en déclarant "Fake news", c'est nul. Il est bel et bien stipulé noir sur blanc que l'ICTA souhaite dans son «consultation paper», qui s’intitule «Proposed amendments to the ICT Act for regulating the use and addressing the abuse and misuse of Social Media in Mauritius» de surveiller et contrôler les plateformes telles que Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, YouTube, Pinterest, LinkedIn, Tumblr, Flickr, Reddit, Vimeo, Medium, TikTok. Sauf Messenger et Messenger App, WhatsApp Messenger, Skype, Telegram, Viber, Wire, Threema, Wickr, Silence, line, Zoom App, Microsoft Team et Signal.

L’Icta soutient qu’elle ne souhaite que mettre un terme aux dérapages et Fake news sur les réseaux sociaux. Elle indique, enfin, qu’elle va analyser les commentaires du public et soumettre ses recommandations au gouvernement. Celui-ci décidera quoi faire ! Un délai de deux semaines (jusqu’au 5 mai) accordé aux Mauriciens pour formuler des propositions pour ou contre le projet de l’ICTA, visant à surveiller les réseaux sociaux. 

La résistance s'organise avec une pétition citoyenne en ligne. Cliquez sur le lien pour de plus amples informations.

Lundi 19 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.