Un autre regard

[Diaporama] Spécial Divali : Distribution de colis aux plus démunis

Dimanche 4 Novembre 2018

Célébrée ce mercredi 7 novembre, la fête de Divali, la plus importante dans l’hindouisme, commémore la victoire du bien sur le mal, de la vie sur la mort, de la lumière sur les ténèbres.


À l’occasion de cette fête, symboliquement marquée par l’illumination des habitations, La Rédaction a fait le choix de mettre en lumière l'initiative de la Hindu Youth Council à l'occasion de Divali.

Les Hindu Youth Council, Mahakaal, Zeness Lapeyrouge Association et Mahaveer Sena étaient à Flacq, Goodlands, Cottage et Fond du sac pour la distribution de sacs alimentaires en faveur de 150 personnes issues de milieux défavorisés. 

Du matériel scolaire à certains étudiants ont également été distribués. 

L'objectif derrière le #sewaday est d'encourager chaque association et chaque individu à organiser leur propre distribution et aider les moins chanceux à célébrer le Divali. C'est la troisième année consécutive que ces jeunes prennent en charge cette belle initiative.

Divali, également appelée Diwali ou Dipavali (du sanskrit « dipa avali », « rangée de lampes ») est une fête très populaire en Inde et dans le monde hindou. Cette année, elle commence le 7 novembre mais les festivités s’étalent sur cinq jours qui sont autant d’occasions de décorer maisons et rues, de s’habiller de neuf, d’aller au temple pour des cérémonies religieuses, d’assister aux spectacles et d’échanger sucreries et cadeaux.

Divali commémore un épisode du « Ramayana », l’un des poèmes mythologiques de l’hindouisme qui raconte le retour dans sa capitale, Ayodhya, du roi Rama avec son épouse Sita. Celle-ci avait été kidnappée par le démon Ravana. Divali célèbre donc la victoire de Rama sur Ravana, du bien sur le mal.







Rédigé par E. Moris le Dimanche 4 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.