Régions Océan Indien

[Diaporama] Retour sur la journée de manifestations à La Réunion

Lundi 19 Novembre 2018

Après une soirée mouvementée de violences urbaines par des jeunes, la journée de lundi était dans la mobilisation par les "gilets jaunes". Le point sur la journée de ce lundi 19 novembre 2018.


Une véritable réunion de crise pour réagir et prendre les mesures nécessaires face aux multiples violences. Le Préfet de La Réunion a demandé des renforts supplémentaires directement auprès de Paris.  

51 interpellations ont eu lieu depuis samedi 17 novembre, dont 19 rien que la nuit dernière. Six agents des forces de l'ordre ont été blessés au cours de cette nuit.  

Suite à l'incendie du garage Peugeot au Port hier soir, 70 voitures ont été brûlées à la concession. Les forces de l'ordre ont pu interpeller six personnes.   

Une cinquantaine de gendarmes, accompagnés de l'hélicoptère de la gendarmerie, sont intervenus hier soir pour débloquer la RN1 bloquée au niveau de Saint-Paul. On note cinq personnes blessées suite à cette manifestation.  

Le GIGN a dû intervenir au Jumbo de Saint-Benoît et de Saint-Marie. Les gendarmes ont également dû intervenir sur le toit du centre commercial Leclerc à Saint-Louis, où une cinquantaine d'individus s'étaient réfugiés.  

Des centaines de manifestants se sont introduits à la Région cette après-midi, en brisant la porte de la pyramide inversée.  Une personne a été interpellée et plusieurs agents de la Région ont été blessés.  

Intersport de Saint-Pierre pillé par les jeunes : Des jeunes se sont introduits par effraction dans le magasin et en sont ressortis les bras chargés d'articles
 

Pierre Marchal
Pierre Marchal
Le plan ORSEC carburants activé, 14 stations services réquisitionnées 

En raison du mouvement dit « les gilets jaunes » depuis le 17 novembre, les points de blocage du réseau routier induisent des difficultés d'approvisionnement des stations services. Dans ces circonstances, il convient de sécuriser l'approvisionnement des services de secours et des forces de l'ordre.  

Afin de garantir la permanence des soins, le bon fonctionnement des secours et le maintien de l'ordre public, le préfet de La Réunion a décidé de déclencher le volet ressources hydrocarbures du dispositif ORSEC à compter du lundi 19 novembre 2018 à 18 heures.  

Conformément à ce plan, 14 stations services sont ainsi réquisitionnées pour approvisionner les véhicules des services de secours, d'urgence et de sécurité. Sont concernés : SDIS, SAMU, gendarmerie, police, administration pénitentiaire, préfecture et sous préfectures, transports de fonds, transports en commun, organismes d'aide aux handicapés et associations de soins à domicile, médecins et infirmiers libéraux, véhicules de transports de malades (ambulances et VSL), transports de produits pharmaceutiques, EDF, véhicules des maires ainsi que les services des routes du conseil général et du conseil régional.  

Pierre Marchal
Pierre Marchal
Le rectorat informe les familles et les personnels que l'ensemble des écoles et des établissements scolaires (collèges et lycées) publics et privés sous contrat, seront fermés le mardi 20 novembre 2018. 

Les services académiques seront également exceptionnellement fermés pendant la journée du 20 novembre 2018, mais les personnels d'astreinte et la cellule de crise académique restent mobilisés. 
Gérard Lebon, du Syndicat Réunionnais des Exploitants de Station Service, a appelé toutes les stations services de l'île à fermer leurs portes, "pour mettre tout le monde en sécurité"

Pierre Marchal
Pierre Marchal

Rédigé par E. Moris le Lundi 19 Novembre 2018


1.Posté par maurice de lisle le 20/11/2018 15:52
les medias francais ont interdiction de parler de la reunion pour ne pas donner d idees.. BFM europ1 Ouest france etc ...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.