Environnement

[Diaporama] Où en est la sauvegarde du patrimoine ?

Dimanche 28 Avril 2019

Crédit photos : Alain Bénard.


Vestige de l'impérialisme britannique, il fait partie de l'histoire du pays.
Vestige de l'impérialisme britannique, il fait partie de l'histoire du pays.
Alors que dans le cadre de la Journée internationale des sites et des monuments célébrée le 17 avril, le National Heritage Fund en collaboration avec le ministère des Arts et de la Culture invitent les Mauriciens à découvrir des sites qui seront ouverts au public , c'est un spectacle désolant qui s'offre à nous. 

Pour rappel, Maurice possède 200 sites et monuments classés patrimoine national et 200 autres qui méritent d’être protégés.

En cours de désagrégation....
En cours de désagrégation....

Ces canons dont certains ont pu être coulé avec le fer de la terre mauricienne, fondu et façonné par les ancêtres dans l'industrie métallurgique des Pamplemousses qui fut unique au monde dans les colonies au 18 èmeS.
Ces canons dont certains ont pu être coulé avec le fer de la terre mauricienne, fondu et façonné par les ancêtres dans l'industrie métallurgique des Pamplemousses qui fut unique au monde dans les colonies au 18 èmeS.

La première occupation de l'île, malheureusement enfouie sous les plastiques, et sans ses éclairages.
La première occupation de l'île, malheureusement enfouie sous les plastiques, et sans ses éclairages.

La première occupation de l'île, malheureusement enfouie sous les plastiques, et sans ses éclairages.
La première occupation de l'île, malheureusement enfouie sous les plastiques, et sans ses éclairages.

Le plus scandaleux, un bâtiment historique au coeur de la capitale, ancien bureau où travailla le premier métis officier du génie, l'ingénieur géographe Lislet Geoffroy, ils furent avec la Reine Béty les premiers bâtisseurs du W4, le camp des libres. Si les créoles devait avoir un lieu de culture métis, il pourrait être celui-ci après un coup de balai.


Rédigé par E. Moris le Dimanche 28 Avril 2019