Menu

Environnement

[Diaporama] Le célèbre Jardin de Pamplemousses géré par des incompétents continue sa lente dégradation


Rédigé par E. Moris le Dimanche 27 Novembre 2022



@ FDominique Hardy
@ FDominique Hardy
Le jardin de Pamplemousse qui se trouve à mi-chemin entre Port-Louis et Grand Baie dans le Nord de l'Ile Maurice, est en péril. Régulièrement des photos sur les réseaux sociaux, montrent le célèbre jardin botanique qui est sous le coup de diverses menaces comme la pollution, la mauvaise gestion des ressources ou encore le manque de personnel qualifié.

La fermeture des frontières liée à la pandémie n'a rien changé, alors qu'on pouvait penser que sa gestion pour le réhabiliter comme il se doit était une des priorités pour offrir aux Mauriciens et aux touristes, un lieu qu'il fait bon visiter. Au vu des photos publiées, le spectacle est de plus en plus désolant avec un je-m'en-foutisme flagrant. À l’origine, le Jardin de Pamplemousses regroupait un grand nombre de plantes endémiques provenant du monde entier : tallipots, nénuphars Victoria, orchidées, baobabs et palmiers, arbres à épices, à la place, on retrouve une abondance de manguiers, et la disparition de plusieurs espèces végétales. Certains visiteurs n'hésitant plus à dénoncer une "honte nationale". Les nénuphars qui faisaient la fierté du jardin sont morts et des bouteilles en plastique tapissent les pelouse..

Rappelons par ailleurs, que Sir Anerood Jugnauth a eu droit à un deuxième Samadhi en grandes pompes à l'occasion du premier anniversaire de sa mort. Il a rejoint sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR), au jardin de Pamplemousses. Adversaires politiques, le père du «miracle» économique côtoie celui du père de la nation. Impossible de le louper. Le monument commémoratif en mémoire de feu Sir Anerood Jugnauth inauguré, par son fils, Pravind Jugnauth est imposant. Les deux monuments funéraires – samadhi – de SAJ et de SSR ont par ailleurs intégré la liste du patrimoine national. Des fonds débloqués par le ministère des Arts et du patrimoine culturel, pour un un ministère qui en fait sa priorité alors qu'il reste le parent pauvre du Budget ! Comme une absurdité entraîne une autre, rappelons que le jardin de Pamplemousses n'est pas classé patrimoine malgré 252 ans d’histoire
 


Dimanche 27 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.