Menu



Environnement

[Diaporama] La plage de Baie-du-Tombeau transformée en poubelle géante


Rédigé par E. Moris le Lundi 11 Janvier 2021

Plusieurs fois par semaine, nous vous proposerons la photo ou vidéo d'un internaute qui dénoncent les dumping sauvages. Vous pouvez, vous aussi nous faire parvenir vos images (avec mention de l'endroit où les photos ont été prises) : redaction@zinfos-moris.com



@ Kolektif Anti Pollution - K.A.P
@ Kolektif Anti Pollution - K.A.P
Avec les mesures de confinement prises à travers le monde, la planète s'offrait enfin un peu de répit. A Maurice, sans le tourisme de masse, c'était l'occasion rêvée pour que l'île se regénère. Sauf que des petits malins n'ont aucun état d'âme de faire acte d'incivisme.

Certaines plages font les frais des fêtes et pique-niques et les mauvaises habitudes ont la vie dure. Des internautes ont fait part de leur indignation en partageant des photos de l’état de la plage entre ‘Fisheries post’ et l’usine de Saint Malo, devenue une véritable décharge à ciel ouvert, sur laquelle reposaient une machine à laver, des bouteilles, canettes, sacs plastique et autres emballages en tous genres.

La prise de conscience environnementale est bien derrière nous. Le monde d’après est pire que le précédent. 

"Plages publiques, lagons, îlots, sites touristiques, autoroutes, routes et ronds-points... tout sera nettoyé", selon la dernière campagne "Mega National Cleaning and Embellishment Campaign". Baptisée «Moris nou zoli pei» cette campagne de nettoyage était une initiative afin « d'embellir notre belle île » avec une enveloppe de plus de Rs 3 millions.    

L'ile Maurice, île durable ?

Et pour couronner le tout, comme pour rajouter à l'insulte, alors qu'il existe un laxisme flagrant des autorités pour que l'île reste propre, Joe Lesjongard, ministre du Tourisme a déclaré ce mercredi en conférence de presse : « l’écotourisme demeure une obligation aujourd'hui. On doit projeter l'image d'une île Maurice respectueuse de l'environnement ». 

 





Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.