Politique

Devant la justice : Dayal plus chanceux que Curpen

Lundi 7 Janvier 2019

Raj Dayal et Sada Curpen avaient tous deux rendez-vous en cour ce lundi. Et tous deux pour une demande de levée de l’interdiction de quitter le pays pesant contre eux.

Et l’ancien ministre de l’Environnement a eu plus de chances que le présumé trafiquant de Subutex. L’homme accusé de corruption dans le cadre de l’affaire Bal Kouler a vu sa requête être accédée par le tribunal… grâce notamment au fait que la poursuite n’y a opposé aucune objection.

En revanche, cela n’a pas été le cas pour Sada Curpen. Il y a eu objection de la poursuite. D’où le fait que Sada Curpen ne pourra se rendre du France pour assister aux funérailles de son père.

Soulignons que Raj Dayal doit se rendre en Inde. Il a eu à verser une somme de Rs 100 000 en guise de caution. Il quitte le pays demain et sera de retour au pays le 14 février.

Rédigé par E. Moris le Lundi 7 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.