Menu


Société

Dev Manraj présidera un comité de lutte contre le blanchiment de capitaux


Rédigé par E. Moris le Samedi 11 Juillet 2020

Le National AML-CFT Core Group, pour la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, sera présidé par le secrétaire financier, Dev Manraj.



Celui dont le nom est revenu à plusieurs reprises lors des auditions devant la commission d’enquête sur la vente de 23,3 % d’actions de Britam Kenya pour la somme de Rs 2,6 milliards à la compagnie kenyanne Plum Limited Liability Partnership, lors d'une offre de Rs 4,2 milliards par le groupe sud-africain MMI Holdings. Dev Manraj, a également déposé devant la commission en raison de sa participation à cette transaction en tant que secrétaire financier et président de la FSC.

Dans le contexte de la mise en œuvre du Plan d’action du Groupe d’Action Financière (GAFI), un Comité ministériel a été mis en place sous l’égide du Premier ministre.

Son rôle est d’assurer le suivi des progrès accomplis dans l’exécution du Plan d’action. La Cellule de suivi comprend des cadres de différents ministères et organismes publics, dont la Banque de Maurice, la Financial Services Commission (FSC), l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), la Financial Intelligence Unit (FIU), la Police, la Mauritius Revenue Authority (MRA), ainsi que les principaux partenaires du secteur des services financiers.  

La Cellule s'engage à tenir tous les acteurs locaux et internationaux informés des avancements réalisés par la juridiction.

Manraj semble détenir un record de participation au sein des comités des organismes parapublics ou des compagnies d’État.

Rappelons que Dev Manraj a été choisi pour être le nouveau chairman d'Air Mauritius. Le secrétaire financier succède à Arjoon Suddhoo qui avait démissionné le 30 avril dernier pour occuper le poste de Deputy Secretary-General du Commonwealth Secretariat. 

Il a été président, soit, en tant que membre sur une cinquantaine de comités. De la State Bank of Mauritius, en passant par la State Investment Corporation, la SICOM, Business Parks of Mauritius Ltd, la State Trading Corporation (STC), Air Mauritius, la National Transport Corporation (NTC), la Mauritius Broadcasting Corporation, le Board of Investment… 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.