Menu

Société

Dev Hurnam réclame sa réintégration au barreau mauricien


Rédigé par E. Moris le Jeudi 23 Décembre 2021



Dev Hurnam réclame sa réintégration au barreau mauricien
Dev Hurnam n’en démord pas. Radié le 30 janvier 2008, Dev Hurnam a déposé une plainte constitutionnelle lundi dans laquelle il réclame sa réintégration mais aussi des dommages de Rs 50 millions à l’État.

Il soutient que ses droits fondamentaux ont été bafoués. Celui qualifié d’enfant terrible du barreau mauricien réclame un ordre de la Cour suprême décrétant que l’État a violé son droit à un procès équitable.

Notons que depuis sa radiation du barreau, toutes les démarches de Dev Hurnam en vue d’une réintégration ont été vaines, que ce soit devant la justice mauricienne ou même le Privy Council. Dev Hurnam avait été rayé de la liste des avocats mauriciens le 28 janvier 2008 à l’issue d'une procédure disciplinaire.

Il avait été jugé coupable d’entente délictueuse, devant la cour intermédiaire, pour avoir fabriqué un alibi pour un de ses clients impliqué dans le braquage de la State Bank de Grand-Bois en mai 2000. Condamné à six mois de prison, Dev Hurnam avait fait appel du jugement. Il avait obtenu gain de cause devant la Cour suprême mais le DPP a fait appel au Privy Council qui a renversé le jugement de la Cour suprême et rétabli la peine de six mois de prison infligée par la cour intermédiaire. Dev Hurnam a purgé sa peine avant d’être relâché le 24 août 2007.

Jeudi 23 Décembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.