Menu


Faits Divers

Des policiers sur le gril après l’agression de Kamlesh Radha


Rédigé par E. Moris le Mardi 20 Août 2019



Trois policiers au moins seront interrogés dans le sillage de l’agression du détenu Kamlesh Radha au quartier général de l’ADSU. L’incident a eu lieu le 31 juillet dernier.

Kamlesh Radha est détenu au siège de l’Adsu car il bénéficie d’une protection 24/7, étant un témoin important dans une affaire d’importation d’héroïne. Et le dernier jour de juillet, Kamlesh Radha a été agressé par un dénommé Frédéric Annea.

L’agression s’est produite dans un couloir. Kamlesh Radha a reçu plusieurs coups de poing au visage. Il a dû être soigné à la Medical Unit des Casernes centrales. Certes, il a obtenu un formulaire 58 pour les blessures qu’il a reçues, mais ce n’est que dans l’après-midi du 16 août qu’une plainte a été déposée au poste de police des Line Barracks.

Les policiers qui sont concernés par cet interrogatoire sont deux éléments de la Special Supporting Unit et un membre de la brigade antidrogue. Étonnement, Frédéric Annea est lui aussi un témoin dans une affaire de drogue. C’est pour des raisons de sécurité qu’ils ne sont pas détenus en prison, mais aux Casernes centrales, dotées de caméras de surveillance. Ils sont aussi surveillés par deux éléments de la SSU postés dans un couloir.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.