Menu



Un autre regard

Des petits et des grands trous à Curepipe, ville de tous les dangers


Rédigé par E. Moris le Dimanche 8 Août 2021



@ Yash Vinni Hurry
@ Yash Vinni Hurry
Il n'a échappé à personne que depuis des années l'ensemble du pays est en plein travaux. C'est le petit délire du gouvernement : on casse pour re-casser afin de faire profiter aux petits copains de juteux contrats. Mais attention, à force de creuser de tomber dans les petits et grands trous.

C'est le cas à l'entrée du bazar de Curepipe, non loin du SGS, avec un trou d'une profondeur de plus d'un mètre. En espérant que les pouvoirs publics resteront sensibles sur l'état des rues et la dangerosité de ces pièges à accident. 

Le reniement de Saint Steven de ses principes

Si de son côté, le Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, élu au n°17 à Curepipe, est conscient des nombreuses doléances des habitants sur l’état des routes, et multiplie sa présence à droite et à gauche au vue des prochaines élections municipales, en compagnie du maire de la ville, Hans Margueritte, de son colistier Kenny Dhunoo, et du PPS de cette circonscription, Gilbert Bablee, nul besoin de souligner que les Curepipiens seront se rappeler au bon vouloir du gouvernement, le jour du vote.

Des petits et des grands trous à Curepipe, ville de tous les dangers

Dimanche 8 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.