Menu



Environnement

Des palmiers transplantés du Caudan à Pointe aux Sables, laissés à l'abandon dans l'indifférence générale


Rédigé par E. Moris le Mardi 8 Juin 2021



@ Collectif Bien-Être de Pointe aux Sables
@ Collectif Bien-Être de Pointe aux Sables
Le gaspillage des fonds publics continue de faire des vagues. Ces beaux arbres qui subissent la pollution atmosphérique, sans être arrosés se sont retrouvés dans un endroit inapproprié, et démontre le peu d'intérêt de préserver la nature et l'environnement.

C'est le Collectif Bien-Être de Pointe aux Sables qui a lancé l'alerte sur leur page. Ces palmiers (environ 20) transplantés du Caudan, dans le sillage du Métro Express, à Pointe aux Sables en 2018, plus précisément sur la plate bande longeant l'avenue des Peupliers, à la lisière de la zone industrielle de la Tour Koenig et Morcellement Rey, au coût de Rs 500 000 ont subi une morte lente, faute d'entretien.

Le palmier royal, est une espèce de grand palmier tropical appartenant à la famille des Arécacées. Ce palmier atteignant parfois 30 m de hauteur s’est vu cultivé comme plante ornementale dans de nombreuses régions tropicales ou subtropicales. 

 

Des palmiers transplantés du Caudan à Pointe aux Sables, laissés à l'abandon dans l'indifférence générale


Mardi 8 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.