Menu



Société

Des médecins et dentistes du gouvernement ne digèrent pas certains propos du Dr Gaud


Rédigé par E. Moris le Vendredi 9 Avril 2021



Certaines phrases de la conseillère du gouvernement en matière de santé leur sont restées en travers de la gorge. Pour les faire passer dans l’estomac, les dirigeants de la Government Medical and Dental Officers Association ont fait servir une mise en demeure à Catherine Gaud.

Ce qu’ils lui reprochent, c’est certains propos tenus dans l’édition du 3 avril du Défi Plus. Le Dr Catherine Gaud aurait dit ceci : « Il y a une bonne proportion, non négligeable, du personnel hospitalier qui persiste à ne pas adopter les conditions sanitaires. Ce sont les choses que je témoigne car je me rends souvent dans les différents hôpitaux du pays ! »

Pour le syndicat des médecins et dentistes du gouvernement, ce sont des allégations gratuites et infondées. Les dirigeants de ce syndicat soulignent, dans leur mise en demeure, que cela équivaut presque à des menaces de sanctions. Et de préciser que le Dr Catherine Gaud n’est pas enregistrée comme médecin auprès Medical Council à Maurice et n’est que conseillère au bureau du Premier ministre et au ministère de la Santé.

Pour eux, cela ne lui donne pas le droit de critiquer le personnel hospitalier à Maurice. Encore moins de le sanctionner. Ils réclament des excuses publiques du Dr Catherine Gaud.

Vendredi 9 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.