Menu



Société

Des maisons relais pour les familles et enfants squatters


Rédigé par E. Moris le Mardi 6 Octobre 2020



C’est l’une des propositions du bureau de l’Ombudsperson for Children, qui a publié son rapport annuel ce matin.

Rita Venkatasawmy soutient qu’un camp de squatters n’est « pas l’endroit approprié pour un enfant ». Mieux, il peut s’avérer dangereux pour les plus petits. C’est la raison pour laquelle l’Ombudsperson for Children demande l’introduction du concept de maisons relais où les familles de squatters, ainsi que leurs enfants, pourront transiter.

Rita Venkatasawmy soutient que dans un camp de squatters, l’éducation de l’enfant est négligée. Sans compter qu’il n’a pas de loisir. Présent à cet évènement, le numéro 2 du gouvernement, le ministre Steven Obeegadoo, a indiqué qu’il est « attentif » à l’analyse et les recommandations de Rita Venkatasawmy.

Mardi 6 Octobre 2020


1.Posté par Karo le 06/10/2020 13:05
Depuis le mois de Juin, elle se reveille maintenant la frangine de Ronaldhino????

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.