Menu


Société

Des élections palpitantes à la Mauritius Sanathan Dharma Temples’ Federation


Rédigé par E. Moris le Mercredi 8 Juillet 2020



Les élections pour le renouvellement de l’exécutif de la Mauritius Sanathan Dharma Temples’ Federation sont toujours intéressantes. On assistera encore une fois à un match entre le MSM et le PTr à travers pions, courtisans et autres marionnettes.

Les élections sont prévues le 2 août. Et déjà il semble que plusieurs équipes, dont 2 proches du PTr et deux proches du MSM, affûtent leurs armes. La guerre sera totale !

1 200 délégués seront appelés à élire le nouveau groupe dirigeant. Il faut savoir que la Mauritius Sanathan Dharma Temples’ Federation a fait de la résistance depuis 2017 lorsque Rajendra Ramdhean et son équipe se sont fait élire.

Pravind Jugnauth avait systématiquement refusé toutes les invitations provenant de la fédération. Le gouvernement mettra tout en œuvre pour prendre le contrôle de l’organisme via ses marionnettes sponsorisées, selon la formule.

Pour l’instant deux groupes pro-PTr sont de la partie. L’un est mené par Rajendra Ramdhean et l’autre par un duo (Somduth Permala-Ashish Woochit). Mais Somduth Dulthumun n’est pas loin. Il sera d’ailleurs de la partie, cette fois pour le compte du MSM.

Mais deux autres équipes, proches du gouvernement, seront aussi de la partie. L’une compte un proche du ministre Callychurn. Mais attention, il semble que Bissoon Mungroo s’intéresse aussi à la fédération. Il pourrait aligner une équipe ou alors soutenir l’une des parties en lice.



1.Posté par Varoon le 08/07/2020 19:47
Je me demande si les tractations internes de l'église catholique, des églises protestantes et des organisations islamiques sont scrutées avec autant d'intérêt par l'équipe de zinfos moris.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.