Régions Océan Indien

Des Chagossiens mettent le cap sur leur île natale, une visite organisée par le gouvernement Britannique

Lundi 28 Octobre 2019

Ce lundi 28 octobre, 26 Chagossiens résidant à maurice et en Angleterre voyageront jusqu’à Bahrein pour ensuite rejoindre Diego Garcia dans un avion militaire.

Une visite organisée par le gouvernement britannique qui a reçu plus d’une cinquantaine de demandes.
Deux autres visites sont prévues en décembre 2019 et en février 2020.

A noter que les Chagossiens, des Seychelles, boycottent pour la deuxième année consécutive les visites dans les îles de leurs ancêtres.

Ils avaient par ailleurs fait un appel : "Nous recommandons vivement à tous les Chagossiens de ne pas participer à la prochaine visite organisée par le gouvernement britannique et prévue pour octobre ou novembre 2019."

Pierre Prosper - président du comité - a déclaré : «Nous demandons également aux Chagossiens de boycotter les futures visites financées par le fonds de soutien alloué pour améliorer les conditions de vie des Chagossiens» et d'ajouter : «Nous demandons au gouvernement britannique de ne pas utiliser le fonds de soutien pour les visites du patrimoine. Les visites devraient être payées par un fonds séparé. "

En 2016, le gouvernement britannique a annoncé qu'une enveloppe d'environ 40 millions de livres sterling (près de 50 millions de dollars) serait mise à disposition pour les dix prochaines années afin de financer l'amélioration des moyens de subsistance des Chagossian dans les communautés où ils vivent.

2 000 Chagossiens ont été forcés de quitter leurs îles.

Environ 2 000 Chagossiens ont été expulsés de force de l'archipel des Chagos dans l'océan Indien en 1960, après que le Royaume-Uni eut loué l'île principale, Diego Garcia, aux États-Unis pour l'utiliser comme base militaire.

Rappelons que dans un vote écrasant en faveur des droits des Chagossiens, l'Assemblée générale des Nations-Unis a voté par 116 voix contre 6, condamnant ainsi l'occupation britannique des îles Chagos, une défaite diplomatique cinglante pour le Royaume-Uni.

Le vote était en faveur d'une motion fixant un délai de six mois au Royaume-Uni pour se retirer de la chaîne d'île des Chagos et à la réunification des îles avec l'île Maurice voisine, selon le journal Guardian.

Rédigé par E. Moris le Lundi 28 Octobre 2019


1.Posté par P.masson le 28/10/2019 12:30
Attendez ce n'est pas fini ces pirates d'Anglais vont bien nous avoir sur le brexit !

Le beurre et l'argent du beurre et le sourire de la crémière !
de fins négociateurs ces british


2.Posté par Lion le 29/10/2019 16:39
Une erreur dans votre article :

C'est l'Assemblée générale des Nations unies, et non : l'Assemblée générale des États-Unis !!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.