Menu



Société

Démissionnez Yogida Sawmynaden. A vouloir vous accrochez au pouvoir, vous mettez ce pays à feu et à sang !


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Février 2021



Vous faites fait la Une de l'actualité éclipsant malgré vous, votre leader impliqué dans un autre scandale d'état de terrains mal acquis dans l'affaire Angus Road et désormais dans une autre affaire, celle d'un accident de la route ayant causée mort d'homme. "Palabre", "connerie", "foste" repris comme un refrain par les ministres et le Premier ministre. Soutien indéfectible au colistier dans la circonscription n°8, après avoir mené sa propre enquête.

Alors que l'enquête judiciaire sur la mort d'un agent du MSM démontre qu'il y aurait une tentative délibérée de camoufler un meurtre en suicide, l'étau se resserre inéluctablement sur le ministre du Commerce Yogida Sawmynaden.

Covid-19: comment les mafia ont profité de la pandémie à l'île Maurice

Le contrat de nettoyage de la State Trading Corporation (STC) qui tombe sous la tutelle du ministère du Commerce de Yogida Sawmynaden a fait surface dans l’affaire Kistnen. L’agent du MSM aurait participé à un appel d'offres avec la promesse de toucher de l'argent, jusqu'à qu'il se rend compte d'avoir été berné et de vouloir tout dénoncer. En retour, Soopramanien Kistnen a trouvé la mort dans des circonstances troublantes, son corps retrouvé mort partiellement calciné, le 18 octobre 2020 dans un champ de cannes à Telfair, Moka.

Scandale pharmaceutique : tempête sur Jonathan Ramasamy, directeur de la STC

Les explications du ministre Sawmynaden sur le recrutement fictif de Simla Kistnen comme Constituency Clerk sont toujours attendues. Mais le plus grave, c’est que Simla Kistnen aurait dû toucher, comme Constituency Clerk, un salaire de Rs 15 000. Somme qui allait dans les poches du ministre. Sur ce plan, c’est davantage qu’une faute politique. C’est un délit.

Pourquoi Pravind Jugnauth, l'homme de "principes" n'exige pas la démission ou la mise à pied du ministre le temps de l'enquête ?

Il semble que le retentissant "BLD" depuis le mois de juillet n'a pas suffit au Premier ministre pour une meilleure prise de conscience. Pourtant les Mauriciens d'ici et d'ailleurs avaient envoyé un message très fort, ils ne tolèrent plus la mauvaise gestion des affaires de l'Etat et les scandales à répétition qui ternissent la réputation du pays.

C'est dans un climat d'incertitude que s'enfonce le pays après les révélations de l'opposition et du panel d'avocats ("Avengers") sur les magouilles de l'Etat lors du confinement. Sans comptez le nombre de cadavres découverts tous liés de près ou de loin avec l'affaire Kistnen. Démissionnez monsieur le ministre, au nom de la Nation. Le peuple Mauricien mérite beaucoup mieux qu'un énième scandale de corruption avec pour toile de fonds un crime !

Mardi 2 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.